1 mars 2021

Coupe de France féminine : Dijon veut sa revanche

Le DFCO féminin retrouve les joutes de la Coupe de France, ce dimanche, avec la réception de Grenoble pour le compte des huitièmes de finale. Après avoir  perdu les deux confrontations en championnat, les filles de Samuel Riscagli veulent prendre leur revanche en coupe.

 

Dijon voudra prendre sa revanche face à Grenoble. Crédit: Nicolas GOISQUE
Dijon veut prendre sa revanche face à Grenoble. Crédit: Nicolas GOISQUE

Nous sommes le 17 janvier dernier, sur les coups de 17h. Le DFCO féminin vient  de concéder sa première défaite de la saison à domicile contre Grenoble et voit ses chances de monter se réduire fortement. Un mois plus tard, Grenoble se met une nouvelle en travers de la route du DFCO. Une envie de revanche habite les Dijonnaises comme nous le confie l’entraîneur bourguignon, Samuel Riscagli : “Depuis le tirage au sort, les filles ne parlent que de ce match et de prendre leur revanche. Maintenant, il faut arrêter d’en parler et le montrer sur le terrain”. Un son de cloche identique du côté du staff dijonnais : “Nous promettons aux supporters un beau match, avec un engagement physique intense et total. Nous avons tous en tête le dernier match de championnat, qui reste notre seule défaite à domicile, avec une revanche à prendre”. Pour ce match de Coupe de France, toutes les cartes sont redistribuées. Tout va se décider sur ces quatre vingt-dix minutes là.

Être plus efficace

Crédit: Nicolas GOISQUE
Crédit: Nicolas GOISQUE

Il ne sera pas question de championnat, de montée ou de calcul. Grenoble se présentera tout de même dans la capitale des Ducs avec un  avantage psychologique. Mais Dijon pourra compenser avec ce sentiment de revanche. A l’inverse de leur deux premiers affrontements, les Dijonnaises devront se montrer plus précises et plus efficaces dans les deux zones de vérité. Un manque de réalisme qui a fait défaut aux coéquipières d’Adeline Rousseau lors de leurs matchs importants, que ce soit contre Grenoble ou même contre l’Olympique de Marseille. Mais l’efficacité ne sera pas le seul élément important de cette rencontre. Dans un match de coupe, il faudra mettre d’autres ingrédients pour pouvoir se qualifier :agressivité,  concentration et surtout beaucoup d’abnégation. Alors oui, le DFCO a montré, lors des deux dernières confrontations, qu’il avait des arguments à faire valoir dans le jeu, mais ce dimanche il faudra faire un peu plus dans tous les secteurs du jeu pour renverser Grenoble et tenir son exploit.

122 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.