3 mars 2021

Nanterre-JDA (52-72): Une victoire avec la manière

Après une série de quatre défaites de suite toutes compétitions confondues, la JDA Dijon Basket s’est reprise ce samedi soir en s’imposant sur le parquet de Nanterre (52-72). Un match plein et abouti qui peut permettre aux Dijonnais de relancer une dynamique positive.

 

Crédit : Nicolas GOISQUE / archives
Crédit : Nicolas GOISQUE / archives

A la sortie du match contre Pau-Lacq-Orthez, on se posait de nombreuses questions autour de cette équipe de la JDA. Alors que la victoire semblait lui tendre les bras, elle s’était finalement effondrée et  inclinée (77-78). La déception était pleinement présente après ce nouveau revers. Du coup, les hommes de Laurent Legname n’avaient guère le choix sur le parquet de Nanterre, ce samedi soir, s’ils voulaient encore croire aux play-offs. Avant ce match, ils étaient peu à  pronostiquer une victoire bourguignonne en région parisienne. Nanterre  restait sur une série de cinq victoires consécutives  n’avait perdu qu’à deux reprises sur les treize derniers matchs. Deux dynamiques  complètement opposées mais cela ne s’est pas fait sentir durant cette rencontre de la 20e journée de Pro A. Après un premier quart temps plutôt  à l’avantage de la JSF (18-13, 10e), la JDA élève son niveau de jeu d’un cran et décide d’accélérer. Les Dijonnais ont pris le dessus et mettent la pression sur la défense nanterrienne.

Dijon déroule

Crédit : Nicolas GOISQUE / archives
Crédit : Nicolas GOISQUE / archives

Les protégés de Donnadieu souffrent et commettent beaucoup d’erreurs. En début de deuxième quart, Dijon inflige un 13-0 qui lui permet de passer devant au tableau d’affichage (18-26, 16e). La Jeanne déroule et s’offre même le luxe de manquer quelques occasions pour creuser un peu plus l’écart (28-35, 20e). Au retour des vestiaires, Dijon reste sur sur ce même rythme. Les Bourguignons sont dominateurs et conservent une avance conséquente notamment grâce à la réussite aux shoots de Ryan Brooks  à deux ou à trois points (41-53, 30e). Les locaux ont du mal à réagir et à trouver la solution face à la solide défense dijonnaise. Les Côte-d’oriens sont désormais dans la maîtrise et gèrent tranquillement leur avance dans ce dernier quart temps. Au final, la JDA l’emporte logiquement et avec la manière. A la fin du match, Marc Judith, ancien joueur de la JSF, a exprimé toute sa satisfaction sur le site internet de L’Equipe : “C’est une grosse victoire d’équipe, pour nous relancer je l’espère, On s’entraîne bien, mais on ne finissait pas les matches. Mais là on a fini comme on avait commencé”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.