22 août 2019

Kamel Azzam poursuit sa route aux championnats de France universitaires de kick Boxing pré combat

Ce jeudi 11 février, la capitale des Ducs accueillait les phases interacadémiques du championnat de France Universitaire de Kick Boxing pré combat avec 2 sociétaires d’OZ en lice dans la catégorie de -75kg.

 

 

Kamel Azzam poursuit le kick boxing pré combat en universitaire tout en passant pro à l'anglaise © Nicolas GOISQUE/archives
Kamel Azzam poursuit le kick boxing pré combat en universitaire tout en passant pro à l’anglaise © Nicolas GOISQUE/archives

Kamel AZZAM qui est passé professionnel en anglaise a choisi de mettre la boxe pieds-poings fédérale entre parenthèses. Athlète de haut niveau intégré dans le dispositif Pole d’Excellence des Pratiques Sportives de l’université, il poursuit toutefois son engagement en compétition universitaire. Damien MATAJA, nouveau sociétaire du club noir et pourpre qui ne se destinait pas cette année à la compétition a malgré tout voulu garder un pied dedans par la voie universitaire. Si initialement les deux athlètes devaient se retrouver dans la même poule, ce que déplorait leur entraîneur, Arnaud MIMOUNI, qui aurait préféré “les voir plutôt disputer la finale interacadémique et gagner ainsi leur qualification aux France”. Le tirage observa une autre logique et sépara les deux compagnons d’arme. Mais le chemin n’en fut pas plus simple, notamment pour Damien MATAJA qui dut s’attaquer à un boxeur de niveau européen en K1 rules dès le premier tour. Retour sur l’événement.

 

Kamel a remporté sans soucis ces deux combats © Nicolas GOISQUE/archives
Kamel a remporté sans soucis ces deux combats © Nicolas GOISQUE/archives

Azzam sans soucis

Si Damien livra un très bon combat face au premier adversaire international en K1, il dut s’incliner aux points en réalisant de belles combinaisons. Le premier round fut difficile mais Damien sut se ressaisir rapidement pour trouver des solutions, notamment avec ses poings et de belles sorties en pieds. Mais l’expérience fit la différence et il dut s’incliner face à plus expérimenté. C’est au deuxième combat qu’il “craque” et passe à côté. De son propre aveu, il a fait “n’importe quoi; “Il était pourtant moins dur que le premier et tout à fait à ma portée, mais je n’ai pas réussi à entrer dans le combat. je dois reconnaître que je n’ai pas été assez assidu à l’entraînement ses derniers temps en raison de mes recherches d’emploi et mes études. Mais il faut faire avec…” Pour Kamel, habitué de ces rendez-vous, l’affaire est pliée en 2 combats facilement enlevés. Premier de sa poule, il est qualifié même sans faire le dernier combat et donc, choisit stratégiquement de déclarer forfait. En effet, attendu sur un combat d’importance en anglaise chez les professionnels le weekend prochain, il estime plus sage de ne pas s’exposer. Sentiment partagé par son staff.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.