3 mars 2021

Tennis : Vincent Millot tout proche d'un nouvel exploit

Ce jeudi après-midi, le joueur dijonnais, Vincent Millot, a été éliminé en trois sets par Benoît Paire, au second tour de l’Open 13 de Marseille (6-3, 1-6, 6-3).
 

Vincent Millot © Nicolas GOISQUE/archives
Vincent Millot © Nicolas GOISQUE/archives

La belle aventure marseillaise s’est terminée ce jeudi pour Vincent Millot. Après être sorti des qualifications en début de semaine, le natif de Montpellier a réalisé une très belle performance au premier tour en éliminant Nicolas Mahut en trois sets. Au deuxième tour, Millot avait à faire à un autre joueur français, Benoît Paire. La tête de série numéro 8 du tournoi est un adversaire d’un autre calibre que Nicolas Mahut quand il joue pleinement son tennis. Mais le joueur originaire d’Aix-en-Provence est connu pour ses sautes de concentration et cela s’est encore vu ce mercredi après-midi. Face à un Vincent Millot en confiance et qui joue son jeu, Paire est mis en difficulté. Le Dijonnais appuie ses frappes et insiste sur la longueur. Mais Millot n’arrive pas à concrétiser ses balles de break. Paire, quant à lui, parvient à prendre le dessus grâce à son service, 100% de points gagnés sur son premier service et 6 aces.

Trop d’occasions manquées

Plus présent et efficace sur les retours de service, Benoît Paire s’adjuge la première manche (6-3). Mais l’Avignonnais sort de son match dans la deuxième manche. Vincent Millot profite du moins bien de son adversaire pour accélérer et refaire son retard (6-1). Une nouvelle fois, un match de Vincent Millot se joue en trois sets. Dans la dernière manche, les débats sont équilibrés. Millot et Paire se livrent coup pour coup. Le coup droit du dijonnais répond au revers de l’avignonnais. Mais à l’instar de la première manche, Millot n’arrive pas à profiter des balles de break qu’il obtient. A 1-1, Paire sauve trois balles de break d’affilée et deux balles de débreak à 4-2. Vincent Millot n’a pas réussi à saisir sa chance au bon moment. Même s’il ne lâche pas jusqu’à la balle de match, ce dernier finit par s’incliner (6-3, 1-6, 6-3). Une marche qui était trop pour haute mais le résultat reste toutefois positif pour le Dijonnais de 30 ans.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.