3 mars 2021

Laval-DFCO : Le match piège par excellence

Pour le compte de la 27e journée de Ligue 2, le DFCO se déplace sur la pelouse de Francis Le-Basser pour y affronter le Stade Lavallois. Dijon devra se méfier de cette équipe lavalloise pour poursuivre sa série de matchs sans défaite.

 

Le DFCO devra se montrer patient offensivement. Crédit: Nicolas GOISQUE
Le DFCO devra se montrer patient offensivement. Crédit: Nicolas GOISQUE

La fin de saison approche à grand pas et chaque match sera déterminant. Que ce soit pour le haut comme pour le bas du classement. Chaque point comptera et aura son importance. Ceux que pourraient prendre le DFCO sur la pelouse de Laval le sont aussi. Un point suffirait déjà au bonheur des Dijonnais ce vendredi soir : “A l’extérieur, c’est toujours intéressant de ramener un point. Après, il faut voir le contexte du match. Si on ramène un nul à chaque déplacement, c’est une bonne chose. Mais si on peut faire mieux, on le prendra” explique Olivier Dall’Oglio. A douze rencontres du terme de la saison, Dijon s’attend à des matchs difficiles jusqu’au bout et l’a constaté vendredi dernier face à Sochaux. Même face à l’avant dernier du championnat, le DFCO a cravaché et a dû aller chercher jusqu’au bout de ses ressources physiques et mentales pour arracher un point. “Ce seront des matchs délicats contre des équipes solides, qui veulent battre le leader. Ce n’est pas facile. Il y a des histoires différentes à chaque match. L’essentiel est d’être bien focalisé sur ce que l’on a à faire” détaille l’entraîneur dijonnais. Face à Laval, le scénario pourrait être identique, à savoir un match difficile avec une équipe accrocheuse.

Laval, un bloc compact

 ©Nicolas GOISQUE
©Nicolas GOISQUE

Et on peut également ajouter avec une défense solide. “C’est une équipe agressive sur le porteur du ballon, difficile à manœuvrer. Ce n’est pas un déplacement simple. On s’attend donc, encore une fois, à un match délicat” analyse Dall’Oglio. Dijon devra faire preuve de patience et se méfier des contres lavallois à l’image du dernier match contre Sochaux. Ce scénario n’a en rien changé les envies de jeu et les ambitions offensives dijonnaises : “Nous sommes une équipe joueuse. Je ne vais pas contrarier l’équipe par rapport à ça. On s’exposera toujours à des contres. Ça fait partie du jeu. On sait que des équipes comme Laval peuvent nous attendre et nous contrer. En face, il y a souvent des joueurs très rapides. Il faut être vigilant là-dessus”. En Mayenne, l’objectif sera donc d’entretenir cette dynamique positive qui permet aux coéquipiers de Jérémie Bela de se rapprocher un peu plus de la Ligue 1. Mais cette série ne doit pas devenir une obsession pour l’entraîneur dijonnais : “Nous ne sommes pas focalisés sur cette série, même si ça montre notre solidité. On sait que les séries ont une fin, et que l’on peut redémarrer sur autre chose derrière. La conserver, ce ne sera que du positif. Moi, je suis focalisé sur l’idée d’être solide défensivement, car je sais qu’offensivement, on a les armes”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.