1 mars 2021

Leaders Cup : Un petit match et puis c’est tout pour la JDA

La Leaders Cup, c’est déjà fini pour la JDA Dijon Basket. Confrontée à Villeurbanne pour son entrée en lice dans la compétition, la Jeanne s’est inclinée de sept points (76-69). Désormais, Dijon peut se concentrer pleinement sur le championnat.

 

Crédit : Nicolas GOISQUE / archives
Crédit : Nicolas GOISQUE / archives

Le séjour chez Mickey est fini pour la JDA. Dans la Disney Events Arena de Disneyland Paris, la Jeanne arrivait dans le costume d’outsider dans son duel face à Villeurbanne. Les coéquipiers d’Axel Jullien n’avaient donc aucune pression. Une semaine avant le début de la compétition, Dijon s’était même offert un beau succès sur le parquet de Nanterre. Une victoire qu’il fallait donc confirmer lors de cette Leaders Cup. Malheureusement, à l’inverse du match à Nanterre, la JDA a manqué de constance contre l’ASVEL. Capable de dominer, Dijon peut aussi se relâcher et laisser son adversaire revenir dans la rencontre. “L’entame de la deuxième période n’est pas bonne. Comme en début de match, où on n’est pas assez présents défensivement. On a des moments où on arrive à imposer notre jeu, et quand on est devant, on manque un peu de tête. On les laisse revenir, au lieu de leur mettre la tête sous l’eau, et ils reprennent confiance” analyse Le coach dijonnais sur le site internet de L’Equipe. Après un début de match poussif, les protégés de Laurent Legname se reprennent et infligent un 17-3 à l’ASVEL qui leur permet de prendre neuf longueurs d’avance  (25-34, 16e). Mais en face, il y a un Trenton Meacham en grande forme qui porte Villeurbanne.

Trenton Meacham met à terre Dijon

Crédit : Nicolas GOISQUE  archives
Crédit : Nicolas GOISQUE archives

En fin de deuxième quart, le meneur américain relance son équipe et ramène l’ASVEL à seulement trois points à la pause (34-37, 20e). L’Américain de 30 ans rayonne dans cette partie et fait la différence dans les moments importants. Intraitable au tir (8/9), il termine le match comme meilleur marqueur (19 points). En seconde période, ce sont les Villeurbannais qui prennent le contrôle de la partie et ils ne la lâcheront plus. Toujours sous l’impulsion de Trenton Meacham, l’ASVEL s’envole au tableau d’affichage. Dijon a bien essayé en fin de match de revenir au score. Mais les Dijonnais paient leur manque d’adresse et leurs nombreuses balles perdues (13 au total). Au final, Dijon s’incline justement et sort de la compétition (76-69). Malgré tout, pour Laurent Legname, il y avait la place de faire mieux comme il l’explique sur le site internet de L’Equipe : “C’est une déception, car on a vu que ce match était jouable, qu’il y avait de la place pour passer”. Les regrets étaient également présents chez le meneur dijonnais, Axel Jullien, toujours sur le site internet de L’Equipe : “On a manqué de régularité, on fait un beau match pendant seulement trente-cinq minutes. En revenant du vestiaire, on les a laissé revenir. Eux, ont haussé le niveau, pas nous, ça a créé une différence. Ils  nous ont marché dessus pendant cinq minutes, ils nous ont dominé. On a essayé de mettre beaucoup d‘énergie pour revenir, mais ça n’a pas suffi”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.