8 mars 2021

Bordeaux-DHC : Une défaite pour commencer

Ce samedi les Ducs se rendaient à Bordeaux pour la première journée des play-downs. Dominé sur l’ensemble de la rencontre, le DHC s’est incliné 3-1 et commence sa mission maintien par une défaite. Dans le même temps Briançon a perdu 4-1 à Chamonix, et Lyon a vaincu le HCMAG 4-3 après prolongation. La 4ème place est donc maintenant à 5 points, tandis que la 3ème place est désormais à 9 points.

 

Les Boxers prennent de l’avance

Les Boxers ouvrent le score © Jean-Marc Lestage/Hockey Hebdo
Les Boxers ouvrent le score © Jean-Marc Lestage/Hockey Hebdo

Bordeaux ne met pas longtemps à rentrer dans son match. À peine une minute de jeu, contre attaque bordelaise, Mariage se présente face à Pintaric. C’est le cerbère dijonnais qui remporte le duel, mais le ton est donné. Dijon a énormément de mal à ressortir de sa zone et se retrouve étouffé par les Boxers. L’attaque locale prend le dessus et enchaîne les shoots, pris un peu trop rapidement à certains moments. Pinto, en plus d’être impérial, voit son poteau l’aider sur une tentative de Paquin. Il faut attendre la pénalité appelée contre Jan Majercak pour enfin voir Dijon aller de l’avant. Wallèn puis Maslonka tentent leur chance, sans succès. Alors qu’on a passé le quart d’heure de jeu, c’est au tour du DHC d’évoluer en infériorité numérique suite à un retard de jeu de Briand. Les Boxers partent à l’assaut, Julien Desrosiers décale Kevin Dusseau qui remet à Valchar seul à gauche du but. Le tir de ce dernier est puissant et part en lucarne : 1-0 pour les locaux (16’30). À peine deux minutes plus tard, alors que les Ducs continuent de subir, c’est à nouveau Valchar qui prend sa chance. Valier, seul à droite, dévie le puck qui finit au fond des filets de Pinto, impuissant (2-0 ; 18’27). Francis Charland aura même l’occasion d’aggraver la marque avant la pause, mais Pintaric réussit un bel arrêt.

 

Un éclair de Wallèn

Pintaric mit à rude épreuve durant ce match © Jean-Marc Lestage/Hockey Hebdo
Pintaric mit à rude épreuve durant ce match © Jean-Marc Lestage/Hockey Hebdo

Jonathan Paredes a dû remobiliser ses troupes dans le vestiaire puisque en ce début de deuxième tiers, c’est bien Dijon qui part de l’avant. Après avoir tué la pénalité de Riendeau obtenue en fin de premier tiers, Dijon sonne la charge. La plus belle action est signé Marek Maslonka qui trouve une fenêtre de tir parfaite. Malheureusement pour les Bourguignons, la rondelle frôle le montant de Ylönen. Riendeau est en forme et pose également pas mal de problèmes à la défense bordelaise. Bien en place, les Ducs vont se faire surprendre en contre-attaque : Vinent Cadren, seul, bute contre Pintaric. Malgré plusieurs tentatives pas loin de finir au fond, c’est bel et bien Bordeaux qui va enfoncer le clou. Janil lance Cadren qui part vers le but, ce-dernier décale Lafrancesca à sa gauche qui reprend en première intention (3-0 ; 30’25). Pourtant, les Dijonnais vont continuer d’essayer, encore et encore. Derrière Pinto fait un travail exceptionnel pour empêcher son équipe de sombrer. Les efforts payent en fin de tiers : Wallèn reçoit une passe de Kolba, s’élance seul, passe toute la défense, se présente devant Ylönen et propulse le puck sous la barre d’un tir puissant ! (3-1 ; 38’21). Pinto s’offrira un nouveau duel en fin de tiers avant que l’arbitre siffle la pause.

 

Du rythme à défaut de voir des buts

C'était un match très engagé côté bordelais © Jean-Marc Lestage/Hockey Hebdo
C’était un match très engagé côté bordelais © Jean-Marc Lestage/Hockey Hebdo

Les visiteurs rentrent sur la glace le couteau entre les dents. Le DHC n’a plus rien à perdre, mais les Boxers défendent bien. La prison de Quessandier stoppe l’euphorie dijonnaise, sans que Bordeaux n’arrive à trompé le cerbère dijonnais. À 48’15 c’est au tour de François Paquin de rejoindre le banc des prisonniers. Comme souvent Dijon peine à installer son jeu de puissance et inquiète principalement en 5 contre 5. Au final, Dijon tirera 13 fois dans ce tiers contre 4 pour les locaux, sans trouver la faille. Bordeaux résiste et tient tranquillement son score sur la fin. Au final, les Boxers s’imposent face à des Ducs qui se sont battus, mais qui n’ont pas été assez inquiétants offensivement.

 

Et maintenant Chamonix !

L'équipe de Chamonix sera dure à vaincre © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
L’équipe de Chamonix sera dure à vaincre © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

Le DHC poursuit ses play-downs dès demain face aux Chamois à Trimolet. Les deux équipes se sont déjà affrontées cinq fois cette saison toutes compétitions confondues. Ce sont les Dijonnais qui mènent 3-2 pour l’instant. Sauf que le match de demain n’a rien à voir avec les confrontations précédentes. Dijon a un besoin urgent de points en vue de la mission maintien actuelle. Est ce que les Ducs débloqueront leur compteur de la poule de maintien ?

 

 

 

 

Réponse demain à 20h !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.