4 mars 2021

Le DBHB s’en sort in extremis

Opposé à Cherbourg, une des formations de haut de tableau de la Pro D2 ce samedi au Palais des sports, le Dijon Bourgogne Handball était dans la quasi obligation de s’imposer pour ne pas voir ses principaux rivaux s’envoler au classement. Il est parvenu à ses fins dans une rencontre particulièrement serrée et intense. Alternant le très bon et le plus approximatif dans tous les secteurs du jeu, Dijon a eu le mérite de se battre jusqu’au bout et en a été récompensé ( 30-28).

 

Revivons ces dernières 90 secondes un peu folles. Dijon mène 29-28, la balle est à Cherbourg. Le technicien Normand prend son temps mort pour mettre en place une combinaison d’attaque. Seulement les Dijonnais veulent la victoire et défendent comme des morts de faim.

 

 

13 buts pour Pierrick Naudin qui est toujours très précieux © Eric BONTEMPS
13 buts pour Pierrick Naudin qui est toujours très précieux © Eric BONTEMPS

Perte de balle salvatrice

Alors qu’on semble s’acheminer vers un refus de jeu, les arbitres dégainent une énième exclusion de 2 minutes à l’encontre d’un défenseur local. Les choses se compliquent. Il ne reste qu’un peu plus de 40 secondes et Cherbourg vient de récupérer tout le temps nécessaire pour égaliser. Cependant sous la pression, l’arrière Cherbourgeois expédie sa passe à son ailier directement en touche; soulagement côté dijonnais avec cette récupération de balle salutaire. Le DBHB n’a plus qu’à gérer les 25 dernières secondes de possession. Pierrick Naudin, encore très précieux samedi soir (13 buts), s’en va crucifier les visiteurs une dernière fois pour libérer définitivement le palais (30-28).

 

Mano à mano

Une heure plus tôt la soirée avait commencé par un vibrant hommage du DBHB à Michel Brenot l’un de ses bénévoles dont chaque club rêve. Puis la rencontre avait commencé et dès le départ on avait senti l’intensité. Durant toute la première période les débats resteront extrêmement équilibrés.

Fulop le gardien Cherbourgeois a encore réalisé quelques belles prouesses  © Eric BONTEMPS
Fulop le gardien Cherbourgeois a encore réalisé quelques belles prouesses © Eric BONTEMPS

Si Dijon met une grosse intensité défensive (2 buts encaissés lors des 10 premières minutes), les attaquants ont quelques difficulté à battre Fulop qui bloque notamment d’un “pastis” impérial une tentative de Dokic. Après 10 minutes Dijon ne mène que 3-2 à la faveur du premier but de la soirée de Naudin sur pénalty. Après ces dix minutes de défense intense, cela se relâche très légèrement. Les exclusions temporaires et les pénaltys se mettent à pleuvoir hachant quelques peu la partie. Naudin côté Dijon et Calandre côté Cherbourg en profitent pour faire tous deux grimper leur compteur buts. On en arrive tranquillement vers la pause et personne ne lâche rien (14-14,28′). Un denier tir en force de Dokic puis un service impeccable de Naudin sur Poletti permettent aux locaux de rejoindre les vestiaires avec deux longueurs d’avance.

 

Qui se poursuit.

D’entrée de seconde période, Dijon va s’offrir le plus gros écart du match avec un but de Chardon sur son aile (17-14, 31′). Las, après une nouvelle exclusion de Poletti, Cherbourg recolle immédiatement (18-18,37′). Dès lors on retrouve le scénario initial avec un Naudin au four et au moulin et de l’autre côté un Soudani qui convertit contre attaque et pénaltys après qu’il a pris le relais de Calandre qui avait enfin échoué. Stojinovic rentré dans les cages dijonnaises à la 40ème minute se signale rapidement avec quelques arrêts qui enflamme le palais.

Jordan François -Marie et le DBHB ont obtenu une victoire précieuse © Eric BONTEMPS
Jordan François -Marie et le DBHB ont obtenu une victoire précieuse © Eric BONTEMPS

Les exclusions et les 7m continuent de tomber à un rythme effréné (18minutes d’exclusion au total pour Dijon 14 pour Cherbourg !!) sous les sifflets d’un public pas forcément convaincu. On en arrive ainsi à cette fameuse 28ème minute.

Avec ce succès Dijon reste 7ème avec 33 points dans un peloton de 9 équipes qui se tient en 4 points (de 31 à 35). Billère a lui pris un peu d’air en haut de tableau (39pts) mais doit normalement se voir retirer trois points. Tout est donc encore très ouverts à 11 journée du terme et chaque point va compter. Le DBHB serait bien inspiré de ramener une besace pleine de son prochain déplacement chez la lanterne rouge Valence.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.