5 mars 2021

DFCO-Tours (3-0) : Dijon s'offre un succès important

Après avoir concédé deux résultats nuls, le DFCO a retrouvé le chemin de la victoire en s’imposant sur sa pelouse contre Tours (3-0). Avec les résultats du soir, Dijon prend quatre longueurs d’avance sur Nancy et 11 sur le quatrième, Le Havre. 

 

Diony a inscrit un doublé ce vendredi soir. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Diony a inscrit un doublé ce vendredi soir. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Il y a des succès qui comptent plus que les autres. Celui de vendredi en fait parti. Avec la défaite de Nancy à Ajaccio, le nul du Havre à Niort ainsi que le nul de Metz face à Brest, les protégés d’Olivier Dall’Oglio ont creusé encore un peu plus l’écart. Désormais, les Dijonnais possèdent quatre points d’avance sur Nancy, deuxième, et onze sur Le Havre, quatrième. Ces trois points ont donc une véritable importance. Un nouveau grand pas est réalisé sur le chemin de la Ligue 1. Une victoire obtenue au terme d’un match sérieux, appliqué, maîtrisé mais pas non plus flamboyant. Une nouvelle fois sur une pelouse de Gaston-Gérard en triste état, Dijon a du se montrer patient pour trouver l’ouverture. Une patience qui porte ses fruits peu avant la demi heure de jeu. Sur un long dégagement de la défense dijonnaise, Diony prend le meilleur sur Cillard et part remporter son duel avec Quentin Westberg (1-0, 27e). Le DFCO fait preuve d’une grande efficacité et marque sur sa première occasion. Derrière, les coéquipiers de Baptiste Reynet déroule et maîtrise une équipe tourangelle qui n’arrive pas à se montrer dangereuse “C’était un match bien mené. On n’a pas été trop mis en danger” se réjouit Olivier Dall’Oglio après la rencontre sur le site officiel du DFCO.

De la maîtrise et de l’efficacité

Jérémie Bela a marqué un but splendide. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Jérémie Bela a marqué un but splendide. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

La seconde période est un peu plus compliquée pour le DFCO. Le jeu est plus haché et Dijon a plus de mal à produire son jeu. Les Bourguignons subissent même en début de second acte mais la domination territoriale de Tours reste trop stérile pour mettre en danger la défense dijonnaise. Après une première demi heure de deuxième mi-temps moyenne, Dijon se met définitivement à l’abri dans le dernier quart d’heure. Tout d’abord, Bela, sur la droite de la surface, enroule son ballon du pied gauche et trouve la lucarne opposée de Westberg (2-0, 76e). Et puis en toute fin de match, bien lancé en profondeur, Loïs Diony s’y reprend à deux fois pour battre le gardien tourangeaux pour la deuxième fois de la soirée (3-0, 89e). Un succès logique et bien amené pour Dijon qui s’approche encore un peu plus de la Ligue 1. Même si après le match, sur le site du Bien Public, Romain Amalfitano rappelle que le chemin sera encore long : “Il va falloir encore décrocher des points et aller chercher des victoires. Il ne faut rien lâcher jusque ça soit sûr”.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.