13 octobre 2019

Lyon-DHC : Jamais deux sans trois ?

Ce mardi les Ducs vont à Lyon pour le compte de la 4ème journée des play-downs. Après une semaine parfaite qui a vu le DHC remporter deux victoires très précieuses, on n’a jamais autant espérer autant que le dicton jamais deux sans trois s’applique.

 

Le DHC est lancé !

On espère que Pinto sera  encore en grande forme © Laurent Lardière/Hockey Hebdo
On espère que Pinto sera encore en grande forme © Laurent Lardière/Hockey Hebdo

La victoire face à Chamonix n’était donc pas qu’un rayon de soleil au milieu des nuages. Dijon va mieux, Dijon gagne, et surtout Dijon est convaincant dans le jeu. Comme l’a dit Romain Gutierrez après la rencontre (réaction à retrouver en intégralité ici) « on a fait un gros travail en amont » et cela paye. Possession, efficacité, solidité, fluidité, sang froid, les Dijonnais ont mérité leur 5ème place (15 points) et arrivent en terre lyonnaise avec tout les feux au vert. Point noir, les blessures de Maslonka et de Björk qui vont obliger Paredes à faire des modifications tactiques, lui qui avait enfin trouvé ses blocs. Assez pour bouleverser tout un collectif dijonnais retrouvé ?

 

Attention bête blessée

Les coéquipiers de Riendeau devront être soudés en l'absence de Bjork et de Malonska © Nicolas Goisque
Les coéquipiers de Riendeau devront être soudés en l’absence de Bjork et de Malonska © Nicolas Goisque

Malgré les blessures tout va bien, ou presque en Bourgogne, même si comme l’a dit Jonathan Paredes, « il ne faut pas se voir trop beau ». Par contre, côté Lions, c’est une autre histoire. Le bilan des trois matchs de play-downs est de deux défaites et d’une victoire en prolongation. Défaits d’abord 6-2 à domicile face à Bordeaux, les Lyonnais s’étaient imposés en prolongation face au HCMAG, avant de rechuter 6-4 face à Chamonix ce week-end. En plus de leur mauvais départ, les rhodaniens ont perdu leur gardien Tommi Virtanen sur blessure et n’ont pas obtenu le droit de faire appel à un joker médical. Après avoir joué les trois équipes et les deux « cadors » de la poule de maintien, Lyon aura à cœur de l’emporter face aux Ducs, puisque en cas de défaite les coéquipiers de Laberge verraient leurs adversaires du soir leur passer devant au classement.

 

Coup d’envoi demain à 20h30 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.