27 novembre 2020

France de cross : paroles d'Athlètes

Avant les championnats de France de Cross de ce dimanche au Mans DIJON-SPORTnews a interrogé plusieurs des protagonistes pour voir avec eux leur état de forme et leurs ambitions sur ces championnats .
 

Fabien Palcau  © Nicolas GOISQUE/archives
Fabien Palcau © Nicolas GOISQUE/archives

 
Fabien Palcau (Dijon Université Club) : “Au vu de mes dernières séances, je suis vraiment en forme après on verra le jour J mais normalement je serai en forme. Etant donnée la saison derrière où je fais vice-champion de France, je vais partir pour jouer la gagne. Nous sommes plusieurs à prétendre au titre, mais vu l’agitation sur les réseaux sociaux où tout le monde me met le statut d’ultra favori je pars donc comme favori dans ma tête, je vais donc devoir courir en conséquence“.
 
 
Adrienne Langlois AC Chenôve © Nicolas GOISQUE/archives
Adrienne Langlois AC Chenôve © Nicolas GOISQUE/archives

Adrienne Langlois (AC Chenôve) : “Après un passage de fatigue générale depuis les régionaux et une bronchite/crève depuis 1 semaine, l’envie d’aller à ce rendez-vous grandit ! ce sera l’occasion de voir une densité impressionnante de coureuses de haut niveau et je pense que ça vaut largement le déplacement ! Coté objectif personnel , ma petite forme des deux dernières courses et surtout le parcours très difficile à Sens me font relativiser un peu ce que je peux espérer, d’autant plus que le parcours au Mans a l’air d’être aussi boueux et pénible qu’à Sens.Je ne sais pas si un top 50 serait trop demander? j’y vais plus pour voir ce que c’est que dans un objectif de place. Cela me donnera des repères pour l’an prochain ! J’ai encore beaucoup à apprendre en stratégie de course. Ces France pourraient être l’occasion pour moi d’enfin comprendre l’intérêt de courir groupées !
L’équipe est toute nouvelle, avec Maelle qui nous rejoint sur cette distance. on va être quelques novices pour ces championnats. Avec l’absence d’Isabelle Ferrer , je doute qu’on arrive aux résultats habituels, mais on est entraînées, chacune s’est investie à bloc cet hiver sur les planifications, et je ne doute pas qu’on fera du mieux qu’on peut.
A titre personnel, la saison de cross m’a paru quand meme assez longue (on a laissé des plumes à Sens sur ce parcours tellement boueux). Il me tarde de passer à autre chose également : quelques 10km sur route pour me tester tant que je suis au top de ma forme, et ensuite le triathlon que je commence à languir !”
 
Alexis Miellet (Dijon Université Club) © Nicolas GOISQUE/archives
Alexis Miellet (Dijon Université Club) © Nicolas GOISQUE/archives

Alexis Miellet (Dijon Université Club) : “Depuis les inter régionaux j’ai un soucis au tendon d’Achille. J’ai essayé de courir dessus la première semaine mais j’ai dû couper 8 jours. Aujourd’hui la douleur est encore omniprésente mais malgré ça je sens que la forme est là. Avant de couper j’ai fait de très bonnes séances donc avec du jus si je n’ai plus de douleur ça peut passer ! Mon objectif sera de faire mieux que l’an dernier (24) et d’accrocher un podium espoir. Par équipe c’est difficile car Manu (ndlr Emmanuel David) est forfait et je ne connais pas trop le niveau de forme de mes camarades. Mais si tout le monde est en forme je pense que nous pouvons chatouiller le top 5″.
 
Romain Prudon (AC Chenôve) © Nicolas GOISQUE/archives
Romain Prudon (AC Chenôve) © Nicolas GOISQUE/archives

Romain Prudon (AC Chenôve) : “Depuis cette année je me sens mieux sur les cross. (Perte de poids, meilleure alimentation et beaucoup de renforcement du bas du corps, gainage et ça paie pour l instant). La forme est plutôt bonne en ce moment. Par équipe malheureusement ca va être compliqué avec tous les absents. On va faire le maximum mais ont sera loin des grosses cylindrées… Personnellement  un top 100 et même 120 serait superbe vraiment. On ne sait jamais dans un grand jour…

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.