30 novembre 2020

Le Dijon Bourgogne Handball a livré hier sa prestation la plus aboutie au palais des sports depuis le début de la saison. Dominateurs de bout en bout dans tous les secteurs du jeu et porté par un Neboja Stojinovic en feu dans ses cages, les Dijonnais ont largement dominé Angers (37-25). Si tout n’a pas été parfait, la performance bourguignonne est vraiment très encourageante. Il faudra maintenant confirmer face à des formations un peu plus huppées. 

 

Ne boudons pas notre plaisir et soulignons la performance dijonnaise de ce vendredi soir. Les rabats joie diront que ce n’était qu’Angers qu’il faudra voir face aux gros. C’est vrai mais on a vu hier une équipe en confiance sure de son jeu et qui s’est facilité le match rapidement. Autant d’élément qu’il faut mettre en avant et qui montre que l’équipe de Richardson est sur la bonne voie.

 

Antoine Gutreund a sans doute livré sa meilleure prestation depuis son arrivée à Dijon © Eric BONTEMPS
Antoine Gutreund a sans doute livré sa meilleure prestation depuis son arrivée à Dijon © Eric BONTEMPS

Savourer sans s’enflammer.

Le DBHB a mis dix grosses minutes pour lancer le moteur. 10 minutes équilibrées mais déjà prometteuse dans l’envie et l’engagement. On a surtout en dix minutes déjà vu 5 buteurs différents sur des actions bien menées e un stojinovic déjà prometteur das ses buts (6-6,12′). Puis Dijon accélère et passe un 7-0 à Angers à la faveur notamment de ballons récupérés en défense et montés impeccablement . Le jeu de contre et de transition sera d’ailleurs une des belles constantes de la soirée (13-6, 19ème). Tout le monde se demande si Dijon va maintenir ce rythme ou se faire reprendre comme cela était plutôt le cas ces derniers temps.

Poletti a encore fait un gros travail au sein de la défense angevine © Eric BONTEMPS
Poletti a encore fait un gros travail au sein de la défense angevine © Eric BONTEMPS

Si l’on a quelques temps l’impression du second scénario, avec un petit coup de moins bien permettant aux visiteurs, et notamment leur capitaine Van cauwenberghe, très actif au sein de la défense dijonnaise, de passer un 3-0 (14-10), le temps mort pris à ce moment par Richardson remet vite les Dijonnais dans le bon sens. Naudin et Poletti sont à la conclusion d’un bon travail collectif de toute l’équipe pour donner à la pause un  matelas intéressant (18-13, 30′)

 

 

Stojinovic a écoeuré les attaquants advese © Eric Bontemps
Stojinovic a écoeuré les attaquants advese © Eric Bontemps

Dijon séduisant, Stojinovic impressionnant

Le DBHB ne se mettra absolument pas en position de douter durant ce deuxième acte. Continuant un travail intéressant en attaque avec une belle circulation de balle, des temps de passe judicieux et des solutions variées (au pivot sur Poletti, sur les ailes, ou encore sur des croisés d’arrières simples mais efficaces) les Dijonnias font grandir l’écart pour le passer à + 10 en 15 minutes (30-20, 45′). Stojinovic pour sa part fait le show dans sa cage. Tout y passe, arrêt sur pénalty, double arrêt sur contre attaque adverse, face à face maîtrisés contre les ailiers ou le pivot. Il écoeure le secteur offensif angevin, bien secondé par sa défense. Pour la première fois de la saison Richardson est détendu sur son banc et peut savourer la fin de match en faisant souffler Naudin (9 buts encore ce soir) et en donnant du temps de jeu à Pasquet ou Vecten par exemple. Dijon termine bien la rencontre et aura offert une prestation pas parfaite mais de très bonne volée. Avec 9 buteurs différents à + de deux buts, Un Gutfreund séduisant venant bien au relais de Naudin tout comme Dokic  ou Chanussot, un Poletti au four et au moulin comme à son habitude et des ailiers performants, la copie dijonnaise a fait plaisir à voir. Un plaisir qu’on ne demande qu’à retrouver au plus vite.

 

Satisfaction d'après match © Eric BONTEMPS
Satisfaction d’après match © Eric BONTEMPS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.