30 novembre 2020

Dijon déroule face à Morzine

Hier les Ducs recevaient le HCMAG pour disputer la cinquième journée de la poule de maintien. Après la défaite face à Lyon, les Ducs ont su rebondir avec la manière en s’imposant 7 buts à 3 à Trimolet. Dijon se retrouve donc à la quatrième place de la poule avec 18 points à égalité avec Morzine.

 

Premier tiers très serré

 

Un premier tiers très engagé. ©Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
Un premier tiers très engagé. ©Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

Morzine annonce la couleur dès la première minute. Raphael Corriveau, à la faveur d’une erreur défensive dijonnaise, s’élance seul vers la cage et remporte son 1 contre 1 face à Pintaric. 1-0 pour Morzine, Dijon doit se relever. Les minutes passent, pas beaucoup d’actions dangereuses. Dijon ne concrétise aucun des 2 power-plays concédés par Morzine. Il faut attendre la onzième minute pour assister à une action collective qui paye. Lancée par Mc Millin, Quessandier sert Wallèn qui trouve le fond des filets. Un partout à la moitié du tiers. Loïc Chabert est pénalisé six minutes plus tard pour faire trébucher. Pénalité qui coûte cher à Dijon. McIntosh inscrit le 2ème but morzinois à la 18ème. Dijon est dans le dur mais Wallèn inscrit son deuxième but de la soirée deux seconde avant le coup de sifflet. 2-2 à la fin du tiers.

 

Dijon se réveille en fin de tiers

 

Beaucoup de tensions entre les deux équipes © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
Beaucoup de tensions entre les deux équipes © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

Les deux équipes retournent sur la glace. Les joueurs sont tendus. Si bien que Kolba et McIntosh vont prendre respectivement quatre et deux minutes pour dureté excessive. Les Dijonnais sont à nouveau dans le dur. Corriveau relance le jeu en inscrivant le 3ème but Morzinois à la vingt-huitième. Le jeune attaquant canadien inscrit ainsi son neuvième but de la saison. Mais cela ne suffira pas. Les Ducs font monter le match d’un cran et le reprenne à leur compte. Trente-deuxième minute Gutierrez trouve Malonska et ça fait but ! 3-3, les Dijonnais sont remis à flots. Le HCMAG tente plusieurs attaques sans succès. Beaucoup d’erreurs défensives du coté haut-savoyard. Des erreurs qui vont leur coûter chères. C’est au tour d’Alexandre Mulle  de trouver le chemin de la cage assisté de Briand et Roussel. Trente-cinquième  minute, les dijonnais mènent pour la première fois du match 4-3. Les dijonnais vont continuer à bien défendre et prendre quelques shoots sans danger jusqu’à la fin du tiers.

 

Morzine s’écroule, Dijon fait un festival

 

Les supporters se sont régalés devant la performance des dijonnais © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
Les supporters se sont régalés devant la performance des dijonnais © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

Le dernier tiers temps de la rencontre commence. On sent une pression naissante sur la glace. Les Morzinois sont sanctionnés à la première minute et se retrouvent à quatre contre cinq. Malheureusement les Ducs n’en profitent pas. Néanmoins les Dijonnais dominent, défendent dur. Leur état d’esprit et leur qualité de jeu sont récompensés à la quarante-cinquième. Gutierrez assisté de Malonska trouve le cadre. 5 buts à trois pour Dijon.  Les esprits s’échauffe de plus en plus. Les Morzinois sont sous pression et deviennent indisciplinés. Les Haut-Savoyards totaliseront 80 minutes de pénalité à la fin du match. Dijon en profite et continue de dérouler. Les Ducs enchainent les attaques. Et c’est au tour de Matthieu Briand d’inscrire un but à la quarante-septième. 6-3 pour les bourguignons. Le HCMAG est complètement étouffé et ne sais plus quoi faire pour arrêter la machine dijonnaise. Les minutes vont s’écouler ponctuées de beaucoup de pénalités. Le match se termine avec un dernier but de Wallèn qui inscrit ainsi un triplé lors de ce match. Score final : 7-3 pour Dijon.

 

Dijon l’emporte largement face à Morzine. Tout reste jouable pour les Ducs. A seulement 4 points de Lyon (troisième de la poule) les bourguignons peuvent encore espérer accrocher le maintien direct. Il faut que l’équipe garde le sérieux qu’elle a depuis le début de ces play-downs.
Retrouvez toute l’actu des Ducs sur notre page Facebook et notre compte Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.