28 novembre 2020

La JDA enchaîne

Pour le compte de la 22ème journée de proA, une JDA en regain de forme (2 victoires d’affilée) recevait Rouen, équipe qui se morfond dans le bas de tableau. A priori ce match pouvait paraitre quelque peu déséquilibré, mais le RMB a posé problème à la JDA, qui sans briller s’est imposée (82-70). La Jeanne a su faire la différence dans le 2ème et le 3ème quart-temps.

 

Rouen prend les devants

 

Dans un premier quart-temps offensif, ce sont les visiteurs qui prennent à la surprise générale les rênes de cette rencontre. Myles Hesson faisait pourtant absolument tout à la défense de Rouen en début de match (13-9, 5e). Mais les hommes de Rémy Valin trouvèrent par la suite des solutions dans une défense Dijonnaise bien poreuse. Porté par un Alain Koffi impérial (10 points  sur le quart-temps) le RMB était devant après un premier quart-temps très offensif (22-24, 10e).

Myles Hesson a fait un bon match avec 18 points (crédit ; Nicolas Goisque)
Myles Hesson a fait un bon match avec 18 points (crédit ; Nicolas Goisque)

 

Sursaut avant la pause

 

L’entrée de Jacques Alingue permet aux locaux de trouver des solutions (26-24, 12e). Toutefois la JDA retombe dans ses travers : la balle circule bien en attaque, mais rien n’y fait, les shoots ne rentrent pas. Un gros passage de Gédéon Yabusele remet même Rouen devant (33-34, 18e). David Holston sort de sa boite au bon moment et porte la JDA en tête à la pause, non sans mal (40-34, 20e).

 

La JDA gère son avance mais se fait peur

 

Alors que la Jeanne a haussé le ton en défense sur ce début de seconde mi-temps, Hesson inscrit 4 points de rang (44-34, 22e). Holston creuse l’écart avec deux lancers et un panier primé dans la foulée après une faute antisportive Rouennaise (48-34, 15e). Ryan Brooks entretien le scoring des locaux avec 8 points de rang dont 2 paniers longue distance, permettant a Dijon de mener de 16 pts à 10 minutes du terme (63-47, 30e).

David Holston a été impérial ce soir avec 19 points et 9 passes décisives (crédit : Nicolas Goisque)
David Holston a été impérial ce soir avec 19 points et 9 passes décisives (crédit : Nicolas Goisque)

Largement devant les Dijonnais vont se relâcher sur le dernier quart-temps. Pourtant après un alley-hoop magnifique avec Holston à la passe et un gros dunk de Alingue pour conclure, l’écart était toujours présent à 8 minutes du terme (65-47, 32e). Mais Rouen va trouver de la réussite à 3 points avec Jean-Michel Mipoka notamment pour grignoter son retard. Un panier intérieur de Koffi ramène même les visiteurs à portée de fusil (72-65, 36e). Sauf que patron du soir va prendre les choses en main pour les Bourguignons : Holston rentrera deux paniers à 3 points ultra clutch dans les deux dernière minutes et sceller la victoire Dijonnaise (82-70).

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.