27 novembre 2020

France de cross : réactions

Outre la réaction du champion de France junior Fabien Palcau , DIJON-SPORTnews a également recueilli les impressions de quelques acteurs côte d’oriens de ces championnats de France de cross country du Mans. Déceptions ou satisfaction retrouvons ici Alexis Miellet, Adrienne Langlois, Armand Lucand et Audrey Michot.

 

Alexis Miellet (Dijon Université Club) © Nicolas GOISQUE/archives
Alexis Miellet (Dijon Université Club) © Nicolas GOISQUE/archives

Alexis Miellet : (Elites homme cat espoir Dijon Université Club  Abandon ) : ”  Après 2 semaines sans entraînement il ne fallait pas s’attendre à des miracles. 24h plus tôt je ne savais pas que j’allais courir.. Pour n’avoir aucun regret j’ai quand même décidé de me lancer et de tenter ma chance pour le podium espoir. Au début j’ai de bonnes sensations et je suis bien placé autour de la 15/20ème place et je n’ai aucune douleur au tendon. C’est à partir de 20 min de course que je commence à sentir le manque d’entraînement et que je commence à perdre le podium espoir. J’ai commencé à attraper un point de côté donc quand j’ai vu que c’était fini j’ai préféré pas prendre plus de risques et arrêter. Au moins je n’aurais pas de regrets ! Pour l’équipe c’est pas évident quand on sait que 4 des 6 n’étaient pas là où n’ont pas terminés… Mais ont se rattrapera l’an prochain avec la monté de Fabien, Lucas Reboul (18ème en Junior) et peut être une bonne surprise au mercato 

 

Adrienne Langlois AC Chenôve © Nicolas GOISQUE/archives
Adrienne Langlois AC Chenôve © Nicolas GOISQUE/archives

Adrienne Langlois :  (Elites femmes cat sénior AC Chenôve 59ème) : ” Dès le repérage de la veille au soir, j’ai pu me rendre compte que ce rendez-vous national n’allait rien avoir de comparable avec un championnat de France de 10 km sur route ! Avant même d’avoir  subi les successions de course du dimanche, le parcours était déjà boueux, gras, inondé, fatigant ! Le stress/doute a commencé à monter dimanche au fur et à mesure que les courses s’enchainaient, nous permettant de bien constater qu’il serait impossible de ne pas s’enfoncer jusqu’aux chevilles dans la boue et qu’il serait également difficile de ne pas perdre nos chaussures en chemin ! Après un départ très rapide afin de ne pas être enfermée avant le premier virage, j’ai d’abord couru les 2 premières boucles à vive allure, profitant des petits groupes de filles devant moi, et parvenant à maintenir un petit moment une 43è place. Le 3ème et dernier tour a été plus compliqué pour moi : comme à Sens lors de l’inter-régions, j’ai été rattrapée par des filles qui remontaient au train. Ceci n’a pas trop atteint mon mental et j’ai tenu bon, cédant tout de même quelques places, et languissant sincèrement la ligne d’arrivée ! Je suis ravie de ma place (59è) et de ma course : je suis mieux classée qu’à Sens (4è des inter-régions), j’ai eu de bonnes sensations qui reflètent ma progression de cet hiver. Même si j’aurais pu mieux gérer mon allure et aboutir à une meilleure place, j’allais à ce championnat avant tout pour avoir un repère pour mes prochaines saisons : Je sais désormais où me situer ! Maintenant, place au bitume et au triathlon ! Boue, tu ne me manqueras pas de sitôt !”

 

Armand Lucand © Nicolas GOISQUE/archives
Armand Lucand © Nicolas GOISQUE/archives

Lucand : (Elites homme cat sénior AC Chenôve 92ème) : “ Les sensation étaient nettement meilleures qu’aux inter  régionaux et  j’ai mieux encaissé mon départ rapide 60/70ème, j’ai longtemps oscillé autour de la 80ème mais n’ai pu résister au retour d’environ 10 coureurs dans les 3 derniers kilomètres mais sans m’effondrer non plus. j’ai fait un tour avec Antoine Gallo et quasiment 3 avec Quentin Blondeau! La boue a été assez difficile pour moi. C’est ma meilleure performance aux championnats de France :  92ème  pour 94ème il y a deux ans car l’année dernière je ne participais pas ayant subi une opération du ménisque. Je suis  satisfait tout de même car j’ai répondu à l’objectif qui était les France là ou beaucoup sont passé a travers. ”

 

Audrey Michot © Nicolas GOISQUE/archives
Audrey Michot © Nicolas GOISQUE/archives

 

Audrey Michot : (Cadettes Athlé 21 125ème) : ” Je suis très déçue de ma course je suis très mal parti. Dès le départ j’ai su que c’était fini pour être dans les 50. Mauvais départ, donc mauvaise course et du coup mauvaise place

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.