1 décembre 2020

Hand féminin : après Mios, Nîmes dépose le bilan.

En proie à d’importantes difficultés financières, le HBC Nîmes  (handball féminin) dépose le bilan et ne terminera pas la saison 2015-16 de LFH. 

 

Mouna Chebbah et Nîmes ne finiront pas le championnat © Nicolas GOISQUE/archives
Mouna Chebbah et Nîmes ne finiront pas le championnat © Nicolas GOISQUE/archives

Quelques mois seulement après le dépôt de bilan de l’Union Bègle Bordeaux Mios Biganos, c’est donc un autre monument du handball français qui quitte le Championnat. Cela démontre une nouvelle fois la fragilité des clubs et la difficulté à faire vivre le sport professionnel féminin avec des budgets conséquents. Il n’y a vraiment pas de quoi se réjouir et l’on sait que le CDB lui-même est sur un équilibre précaire tout en étant resté dans les clous de la CNCG au pris d’un budget modeste pour exister au plus haut niveau. Les exigences de la fédération et de la LFH  en terme financiers ont conduit dernièrement de nombreux clubs à cette situation dramatique. Il est temps de se pencher sur la question sérieusement si l’on veut avoir une compétition dont l’intérêt sportif ne soit pas moindre et bouleversé de façon incroyable comme ce fut donc le cas deux fois cette saison .

Plus de détails sur le site Handzone

 

Play-downs pour le CDB ?

Reste à savoir comment cette saison compliquée se terminera avec plus que 8 équipes engagées, dont seulement 2 en Play-Downs (le CDB et Toulon) ! . Nous vous communiquerons prochainement les dates de ces dernières rencontres de la saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.