24 novembre 2020

Le DFCO féminin bat Nivolet et passe 2ème

Face au Nivolet FC, dernier de la poule C de Division 2, le DFCO se devait de faire le travail. Avec une victoire 4-0 à la clé, il est fait, mais la manière n’a pas toujours été parfaite. Un doublé de Justine Pacaud et un autre de Ludivine Bultel permettent toutefois aux Rouges de s’emparer de la 2ème place du classement, en profitant de la défaite de Grenoble-Claix face à Toulouse.

 

LES PHOTOS DU MATCH ICI

 

Une domination par intermittence

Bultel a inscrit un doublé © Nicolas GOISQUE
Bultel a inscrit un doublé © Nicolas GOISQUE

La première mi-temps démarre fort pour les filles du DFCO, qui se procurent plusieurs occasions dès l’entame de match. Malheureusement pour elles, le réalisme et la réussite ne sont pas au rendez-vous : ça passe d’abord à côté (1′), avant d’être renvoyé par la barre transversale (4′) ou encore capté par Jourdan (8′). Le DFCO multiplie les mouvements intéressants dans ces dix premières minutes et mettent le feu dans la surface de réparation adverse mais ne parviennent pas à concrétiser. Par la suite, le rythme va se tasser et les joueuses de Samuel Riscagli vont trop souvent manquer de précision pour pouvoir aller mettre en danger la gardienne adverse. Trop de transmissions sont perdues au milieu de terrain et si Nivolet ne se montre pas réellement dangereux outre-mesure, cela empêche Dijon de développer son jeu. Il faudra attendre la 29ème minute pour que Justine Pacaud réveille les siennes en tentant un petit festival dans la surface, mais après avoir éliminé deux adversaires, sa frappe est trop molle et bloquée sans souci par Jourdan. Deux minutes plus tard, elle fera preuve de davantage de lucidité en se retrouvant propulsée face au but suite à une superbe une-deux initiée avec Laura Bouillot, ouvrant le score d’un tir ne laissant aucune chance à la portière de Nivolet. Dans la foulée, le DFCO se procure quelques autres opportunités mais le centre-tir de Cuynet après une belle phase collective passe de peu à côté du montant gauche de Jourdan (36′) tandis que la tentative de lob de Bouillot file au-dessus des cages (39′). Si les Dijonnaises apparaissent clairement supérieures à leurs opposantes du jour, elles peinent à imposer leur rythme et ne se créent des franches occasions que par à-coups. Sur le banc, le coach dijonnais se fait entendre et demande de mettre plus de vitesse dans le jeu.

La série positive continue

Les Dijonnaises signent une victoire solide, mais avec des baisses de rythme © Nicolas GOISQUE
Les Dijonnaises signent une victoire solide, mais avec des baisses de rythme © Nicolas GOISQUE

Cette impression se confirme lors du deuxième acte avec un démarrage poussif. Les Dijonnaises s’en remettent alors aux coups de pied arrêtés pour faire la différence et obtiennent successivement deux coups-francs bien placés. Sur le second, situé idéalement juste devant la surface de réparation, Bultel place une magnifique frappe sèche qui va se loger dans la lucarne opposée (56′). Si la messe semble être dite, les joueuses du DFCO rencontrent encore des difficultés pour dicter leur jeu. Malgré tout, elles parviennent à creuser l’écart grâce à un excellent centre de Derré au second poteau pour Pacaud qui reprend de la tête (69′). La rentrée en jeu de Gago va apporter plus de dynamisme aux offensives dijonnaises, et cette dernière inscrira même un but sur un centre de Bouillot mais celui-ci est logiquement refusé pour une faute sur Jourdan. “La Bouille” propose toujours autant sur le front de l’attaque et fait d’ailleurs partie de la belle action amenant le quatrième but, Bultel y allant elle aussi de son doublé avec une frappe puissante depuis le côté gauche de la surface (83′). À trois minutes du terme, Cuynet manque de peu d’enfoncer le clou, mais sa reprise va dans le petit filet extérieur. Le dernier quart d’heure aura été logiquement plus ouvert que le reste et le DFCO récolte une nouvelle victoire importante. L’objectif étant maintenant d’enchaîner les succès jusqu’à la réception du leader, l’Olympique de Marseille, qui compte aujourd’hui cinq points d’avance. Certes, il faudra élever le rythme dans certaines rencontres qui viennent et faire preuve de plus de constance et de maîtrise. Mais on retiendra surtout que les Dijonnaises continuent d’enfiler les victoires sans forcer.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.