6 avril 2020

Les Gazelles en roue libre face à Thann/Colmar et Marcoussis

Après leur performance plutôt intéressante chez le leader Illkirsh, les gazelles du Rugby Féminin Dijon Bourgogne accueillaient les filles du vignoble, une entente Colmar/Thann classée en queue de classement. Les Dijonnaises ont comme on pouvait s’y attendre survolé la rencontre en l’emportant 79-0 en inscrivant la bagatelle de 13 essais. Même schéma pour les cadettes qui battent Marcoussis 52-0.

 

LES PHOTOS DE GAZELLES FILLES DU VIGNOBLE ICI

 

Cela fait deux ans qu’on le dit mais il faudrait vraiment que la fédération se repenche sur cette fédérale féminine de rugby. Depuis la fusion des fédérale 1,2 et 3 en un seul niveau pour des raisons plus ou moins compréhensible on assiste régulièrement à des mascarades de rencontres sportives.

 

Les Filles du vignoble, courageuses ont cependant explosé face aux gazelles © Philippe MAERTENS
Les Filles du vignoble, courageuses ont cependant explosé face aux gazelles © Philippe MAERTENS

Une formule à revoir

Loin de nous l’idée de mépriser ou de ne pas respecter l’équipe des filles du Vignoble qui se déplace courageusement tous les 15 jours pour encaisser des scores fleuves et qui en encaisse d’ailleurs également à la maison. Il faudra qu’on nous explique clairement l’intérêt sportif de ce genre de match dans lesquels l’équipe “supérieure” ne prend pas plus de plaisir que cela et qui pourrait tout bonnement écoeurer à tout jamais du rugby les plus “faibles” car enfin prendre des roustes à longueurs de saison ne doit pas être très encourageant. De plus la différence de préparation physique et de niveau accroît les risques de blessures. Ces poules sont bien trop hétérogènes et ne permet à personne de vraiment progresser. La visibilité d’une division à plus de 100 équipes n’est pas fameuses et la saison ne débute sérieusement pour les ténors qu’au moment des phases finales tandis que les petits pansent leur plaie autant physiques que morales. Bref c’est à revoir selon nous.

 

13 essais ont été marqué par les gazelles © Philippe MAERTENS
13 essais ont été marqué par les gazelles © Philippe MAERTENS

Promenade de santé pour les gazelles
Pour en revenir à la ballade des gazelles de ce dimanche : 13 essais dont 7 transformés avec comme  marqueuses : Couturier, Garnier, Mouget,  Bethaz. Bonnet. Schouller, Masson. Michelin, Vicogne et Merigault pour les transformations . Ce fut évidemment un match à sens unique avec une équipe de Colmar/Thann courageuse mais sans beaucoup d’arguments. On a vu  un bon match des gazelles, mais qui non pas pu forcément mettre en place beaucoup de jeu construit car il n’y avait pas assez d’opposition.  il faudra repartir sur des fondamentaux et du collectif, devant entre autre  pour pouvoir espérer  bouger Nevers lors de la dernière journée.

 

Les cadettes également faciles

Les cadettes (15-18 ans) recevaient pour leur part  Marcoussis, samedi après-midi dans un match  délocalisé à quelques kilomètres de Dijon, sur le terrain de l’Union Sportive de Genlis. L’occasion pour les jeunes Gazelles de s’apercevoir que le rugby féminin peut faire venir des spectateurs, ailleurs qu’à Bourillot.Un beau soleil, du public, un terrain bien entretenu et un accueil des plus sympathique, par l’équipe dirigeante et les bénévoles de l’USG, une après-midi qui s’annonçait sous les meilleurs auspices.

Sur le terrain, les filles ont pris les choses en mains et déroulé un jeu clair, avec peu de déchet dans les passes et c’est tout à fait logiquement qu’elles menaient 40 – 0 à la pause.La deuxième mi-temps a été plus hachée, ponctuée notamment par de nombreuses blessures chez les méritantes joueuses de l’entente Marcoussis – Gif – Orsay – Dourdan qui, venues seulement à 16 joueuses, se sont retrouvées à 12 contre 15 sur la fin de la deuxième mi-temps.

Les cadettes aussi n'ont pas fait de détails © RFDB
Les cadettes aussi n’ont pas fait de détails © RFDB

Les cadettes dijonnaises ont moins déroulé qu’en première mi-temps, marquant seulement, 12 points pour terminer à 52 – 0 (quand même !) Elles sont assurées de terminer troisièmes de leur poule et, un petit coup de pouce du destin sous la forme d’un faux pas de Romagnat à Marcoussis, pourrait même leur permettre de finir deuxièmes, mais cela ne leur appartient pas. La suite, le 9 avril prochain !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.