29 novembre 2020

Stade Dijonnais-Beaune : Un esprit de revanche

Ce samedi après-midi, pour le compte de la 16e journée de Fédérale 2, le Stade Dijonnais reçoit Beaune dans le derby côte-d’orien. Battus à  Beaune (26-17), les hommes de Laurent Bonventre auront à cœur de laver l’affront du match aller.

 

Dijon veut sa revanche © Nicolas GOISQUE/archives
Dijon veut sa revanche © Nicolas GOISQUE/archives

Le premier derby à Beaune, le 29 novembre dernier, est toujours dans les têtes des joueurs dijonnais. Petit retour en arrière. Lors de la 7e journée, forts d’un début de saison canon, avec un sans faute (six victoires en six matchs), les Dijonnais débarquaient logiquement chez le voisin beaunois avec la casquette du favori. Les Beaunois, quant à eux, étaient plus en difficulté avec un seul succès au compteur. Mais dans un derby tout est remis en question et c’est bien ce que l’on a vu. Inhibés et pris par la pression du match, les coéquipiers de Benoît Trapet n’ont pas répondu présent dans ce match, bousculés par une équipe du CSB pleine d’envie et de détermination. Cinq mois plus tard, les deux équipes se retrouvent à Bourillot, ce samedi après-midi, pour une revanche qui s’annonce explosive. Nul doute que Laurent Bonventre et tout le club dijonnais n’auront d’objectif que de prendre leur revanche et de faire oublier le match aller. Mais cette fois, Baptiste Arvouet & compagnie ne devront pas reproduire les mêmes erreurs techniques, avoir une meilleure occupation du terrain et surtout être dominateur dans la conquête.

Les Dijonnais sont toujours invaincus à domicile © Nicolas GOISQUE/archives
Les Dijonnais sont toujours invaincus à domicile © Nicolas GOISQUE/archives

Aller chercher une des deux premières places

“Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne”.  Cela va encore se vérifier cette après-midi. Dans un match de cette importance, seule la victoire est belle et elle sera attendue. Au-delà de l’importance régionale et de la suprématie qui peut en découler, c’est surtout au niveau sportif et comptable que ce derby a de l’importance. Actuellement troisième, à cinq points de Montluçon et Gennevilliers et avec deux points de plus que Saint-Denis, Dijon doit conserver au minimum sa troisième place et essayer d’aller chercher une des deux premières. Dans cette perspective, la fin de saison sera déterminante pour les hommes de Bonventre. Avec trois matchs difficiles, dont la réception de Saint-Denis et un déplacement à Montluçon, le Stade n’a pas le droit à l’erreur. Toujours invaincu à domicile, Dijon pourra, toutefois, s’appuyer sur la forteresse qu’est devenue Bourillot pour prendre le plus de points possible. Trois matchs qui ressemblent à trois finales dont la première, aujourd’hui, va se jouer dans une arène surchauffée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.