28 novembre 2020

Aram Kevorkian à coeur ouvert

Trois jours après le formidable maintien en Magnus obtenus par les Ducs du Dijon Hockey Club, l’attaquant Aram Kévorkian qui mettait un terme à sa carrière après cette rencontre s’est longuement confié à DIJON-SPORTnews.

 

Aram Kévorkian est rentré une toute dernière fois sur la glace sous le maillots des Ducs © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Aram Kévorkian est rentré une toute dernière fois sur la glace sous le maillots des Ducs © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Aram revient tout d’abord avec nous sur cette fameuse soirée de samedi dernier et ce dernier matchs de play-downs contre Bordeaux forcément particulier pour le club et pour lui même. Comment a-t-il préparé ce match, vécu cette soirée ? Il nous livre avec sincérité ses émotions.

 

L'accolade du président Ritz après la rencontre © Nicolas GOISQUE/archives
L’accolade du président Ritz après la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Dans un second temps, l’attaquant du DHC revient avec lucidité sur la saison compliquée du Dijon Hockey club, l’intersaison particulière, la saison régulière difficile, les parcours en coupe, les exploits face à Rouen, les incroyables play-downs. Il rend au passage un hommage très appuyé au coach Jonathan Paredes.

Et Aram s'en est allé vers de nouvelle aventures... ©  Nicolas GOISQUE/ NikoPhot
Et Aram s’en est allé vers de nouvelle aventures… © Nicolas GOISQUE/ NikoPhot

Enfin Aram se prête au jeu du retour sur images de sa carrière de joueur qui a duré 16 années dont 6 passées à Dijon en deux fois. Ses souvenirs, les bons comme les mauvais, un mot sur son avenir avant de conclure par un conseil aux jeunes qui aimeraient se mettre au hockey. DIJON-SPORTnews tient tout particulièrement à le remercier pour sa disponibilité et le temps qu’il nous a accordé.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.