7 décembre 2019

DBHB – Besançon : profiter du derby pour se relancer

Actuellement sur une mauvaise dynamique avec 3 défaites d’affilée (Massy, Séletat et Mulhouse), le Dijon Bourgogne Handball a reculé à la 7ème place au classement. Si l’objectif de début de saison, à savoir les play-offs d’accession sont toujours mathématiquement à portée de fusil, le calendrier dantesque des Dijonnais fait peur. Cependant quoi de mieux que l’atmosphère particulière d’un derby pour réenclencher une bonne dynamique. Battre Besançon et regagner de la confiance ce sera donc le double objectif des hommes de Richardson ce samedi.

 

Dijon devra défendre d'entrée pour ne pas hypothéquer ses chances © Eric BONTEMPS
Dijon devra défendre d’entrée pour ne pas hypothéquer ses chances © Eric BONTEMPS

Toujours privé de son meneur de jeu Nikola Dokic et déplorant la blessure également d’Alexis Lemal, le DBHB devra s’appuyer sur toutes ses forces vives pour venir à bout de son voisin franc-comtois revenu à un point. Au match aller Besançon alors leader avait concédé le nul aux coéquipiers de Stojinovic.

 

Défendre d’entrée

A Massy puis à Mulhouse, Dijon s’était fait manger tout cru en début de match, la faute à une défense aux abonnés absents. Même avec une attaque performante, remonter en seconde période des handicaps avoisinant les 10 buts est voué à l’échec sans compter que cela entraîne une énorme débauche d’énergie pour une frustration finale.

On peut compter sur Marc Poletti pour s'arracher en attaque © Eric BONTEMPS
On peut compter sur Marc Poletti pour s’arracher en attaque © Eric BONTEMPS

Le DBHB doit donc apprendre à gérer ses entames de match et à se mettre dans le coup dès le coup de sifflet initial. Gageons que la particularité d’un derby, ou quoiqu’on en dise la suprématie régionale est une source de motivation, entraînera côté bourguignon un saine agressivité défensive et une volonté d’efforts collectifs dans ce secteur qui de l’aveu de Sam Pecaud (entraîneur adjoint) a été particulièrement bossé ces derniers temps. Tout autre scénario entraînerait Dijon sur un scénario compliqué. Après  et après seulement les coéquipiers d’un Naudin buteur n°1 et souvent très précieux, pourront songer à exploiter leur potentiel offensif, car enfin à quoi bon marquer 30 buts si c’est pour en prendre 31.

 

Besançon peut y croire

Le voisin Bisontin qui reste sur une belle victoire face à Billère  qui vient d’enchaîner 4 gros matchs avec deux défaites à Saran et Mulhouse mais deux victoires à domicile face à Sélestat et Billère  a tout à gagner sur ce match.

Brkljacic avait passé la bagatelle de 13 buts à l'aller © Eric BONTEMPS
Brkljacic avait passé la bagatelle de 13 buts à l’aller © Eric BONTEMPS

Une victoire des hommes de Christophe Viennet ramènerait les franc-comtois à un point des play-offs. Les  Bisontins ontmontré durant cet exercice qu’ils pouvaient rivaliser avec les meilleurs au moins sur un match et c’est sans doute le bon moment pour eux de prendre Dijon. Avec Quentin Eymann et Luca Brkljacic (qui avait passé 13 buts à lui tout seul à Dijon au match aller), Besançon a des atouts offensifs. Aux dijonnais donc de prendre la rencontre par le bon bout pour se relancer et espérer un belle fin de saison.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.