23 septembre 2019

La JDA n'y arrive plus

Défait pour la troisième fois d’affilée, ce soir sur le parquet de Nancy (80-64), la JDA n’y arrive plus. Malmenée durant toute la rencontre, la Jeanne n’a jamais semblé en mesure d’inverser la tendance. Son objectif d’accéder aux play-offs, quant à lui, s’éloigne de façon malheureuse.

Le SLUC frappe d’entrée

La JDA a été menée au score pendant tout le match © Nicolas GOISQUE
La JDA a été menée au score pendant tout le match © Nicolas GOISQUE

Dès l’entame de match, ce sont les Nancéiens qui prennent le taureau par les cornes. Les joueurs du SLUC se montrent entreprenants et mènent rapidement. Le JDA ne parviendra alors jamais à rattraper ce retard et encore moins à dépasser Nancy au tableau d’affichage, même si le premier quart-temps est forcément disputé. La formation dijonnaise reste à une distance honorable mais se fait bouger par des Nancéiens très volontaires, qui avaient sans doute à cœur de se sortir de leur mauvaise passe actuelle (5 rebonds offensifs lors des six premières minutes). Cela permet de créer la différence en toute fin de quart-temps, où la JDA sera ainsi menée sur le score de 19-12. Un certain écart certes, mais qui ne semble pas insurmontable, surtout à ce moment-là du match. Sauf que c’est encore une fois Nancy qui entame du mieux possible le second quart-temps avec notamment un Panko des grands soirs. Les Dijonnais, eux, sont trop maladroits et ne retrouvent pas la défense de fer qui ont fait leur force durant la saison : 25 points encaissés en moins d’un quart d’heure de jeu, ça fait beaucoup (trop).

Pas de réaction en fin de match 

La JDA n'inversera pas la vapeur ©Nicolas GOISQUE
La JDA n’inversera pas la vapeur ©Nicolas GOISQUE

Sans jouer un beau basket, la JDA reste toutefois à moins de dix points et a donc quelques raisons d’espérer. Les joueurs d’Alain Weisz continuent d’exceller au rebond mais cela n’empêchera pas aux Dijonnais de revenir tout de même à 30-27 puis 32-29 à la fin du second quart-temps. On se dit alors que la rencontre s’apprête à basculer et que la JDA va entamer la deuxième moitié du match avec encore plus d’intensité. En vain, puisqu’une fois n’est pas coutume, le SLUC réalise un début de quart-temps parfait et assène une série de 7-0 qui fait mal ; avec en chef d’orchestre un Panko toujours stratosphérique. La JDA fait illusion en parvenant à revenir à 46-41 mais qu’importe pour Nancy qui n’en démord pas et c’est Zach Moss, l’ancien capitaine de la Jeanne, qui porte le score à 52-41. L’ultime quart-temps débute avec 60-48 en faveur des Couguars qui conserveront un avantage plus ou moins similaire jusqu’à la fin de la partie. Score final, un 80-64 terrible pour les Dijonnais qui ont manqué de réaction en dépit des 17 points de Tyler Cain et n’ont donc pas pu être acteurs d’un scénario renversant. Maintenant 10ème, la JDA recule dangereusement dans son optique de jouer les play-offs.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.