15 septembre 2019

Dijon-Saint Denis (25-11) : Le Stade s’offre une victoire importante

Pour son dernier à domicile de la phase de poule, le Stade Dijonnais s’est imposé contre Saint-Denis (25-11). Un succès qui permet aux Dijonnais d’assurer au minimum leur troisième place.

 

Dijon s'est imposé sur une pelouse compliquée. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot
Dijon s’est imposé sur une pelouse compliquée. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Après sa belle victoire dans le derby contre Beaune, Dijon voulait confirmer, enchaîner face à un autre gros calibre de cette poule. Les phases finales approchent à grand pas et les protégés de Laurent Bonventre avaient l’obligation de l’emporter pour encore espérer finir premier ou deuxième. Dans l’optique de ces phases finales, la place obtenue en phase de poule est importante. A l’heure actuelle, Dijon serait opposé à Suresnes, une vieille connaissance des Bourguignons puisque les Suresnois étaient dans la poule dijonnaise la saison passée. Mais les Côte-d’Oriens peuvent encore hériter d’un adversaire plus abordable. En gagnant ce dimanche après-midi, sur son terrain, Dijon s’est offert une dernière chance à Montluçon dans trois semaines. Pourtant les conditions de jeu n’ont pas aidé les Dijonnais à l’emporter. Sur un terrain très gras et même détrempé, les deux équipes ont eu du mal à faire du jeu, notamment lors de la première période. Les quarantes premières minutes de la partie se résument à une histoire de pénalité.

Dijon accélère

© Nicolas GOISQUE / NikoPhot
© Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Les hommes de Bonventre en passent trois alors que Saint-Denis n’en réussit qu’une (9-3). A la pause, les locaux sont en tête mais rien n’est fait. Au retour des vestiaires, les Stadistes veulent rapidement faire la différence et ils y parviennent. Benoît Trapet transperce la défense adverse et s’en va aplatir dans l’en-but pour inscrire le premier essai du match (14-6, 41e). Le début de seconde période est intense. Quelques minutes après l’essai dijonnais, Saint-Denis inscrit une seconde pénalité mais Rabago répond dix minutes plus tard (17-6, 53e). Dijon semble avoir pris le dessus sur son adversaire et enfonce encore un peu plus le clou. A vingt minutes du terme, Kevin Amiot plante un second essai qui valide la victoire bourguignonne (22-6, 61e). Rabago manque la transformation mais marque une nouvelle pénalité à cinq minutes du terme de la rencontre (25-6, 75e). L’essai, dans les dernières minutes, de Carrio pour Saint-Denis ne change rien à la finalité du résultat (25-11, 79e). Les Dijonnais s’offrent une quatrième victoire de suite de quoi préparer sereinement un déplacement à Montluçon qui s’annonce décisif pour les phases finales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.