17 septembre 2019

Dijon HC – Une saison en chiffres

Comme chaque année le Dijon Hockey Club dresse un bilan en chiffre de sa saison. Communiqué du DHC

 

Dijon a réalisé deux beaux parcours en coupe © Nicolas GOISQUE/archives
Dijon a réalisé deux beaux parcours en coupe © Nicolas GOISQUE/archives

Deux

Comme le nombre de demi-finales disputées par les Ducs pendant la saison. En coupe de la ligue, les Ducs ont logiquement effacés l’équipe de France U20, puis Chamonix, le HCMAG, balayé Lyon en quart (4-0 et 4-1) avant de céder deux fois en demi contre Rouen (6-2 et 3-1) En coupe de France, dispensé du premier tour, les Ducs ont ensuite battu Chamonix (3-2) puis Amiens en quart (4-1) avant de sortir de la compétition en demi-finale face à Grenoble (4-0)

 

Les Ducs obtiennent leur maintien lors du dernier match de play-downs contre Bordeaux © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Les Ducs obtiennent leur maintien lors du dernier match de play-downs contre Bordeaux © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 

Trois

Le rang obtenu par les Ducs au sein de la poule de maintien. Partis avec 7 points de retard pour espérer se maintenir, les Ducs ont grignoté match après match leur handicap, prenant des points lors de huit journées sur dix accumulant 21 points sur 30 possibles. Un incroyable scénario qui a enflammé Trimolet et classe au final les Ducs au 11ème rang national.

 

Maxime Ritz © DHC Fred Petot
Maxime Ritz © DHC Fred Petot

 

Cinq

Nés et formés à Dijon, cinq jeunes « made in Dijon » ont obtenu du temps de jeu au cours de la saison. Utilisés par Jonathan Paredes et Julien Guimard, Loïc Chabert, Quentin Mahier, Jules Milesi (3ème année de médecine) Maxime Ritz, Louis Roy (2ème année de médecine) ont fait leurs premiers pas en Ligue Magnus ou confirmé que la formation dispensée à Dijon était d’un bon niveau.

 

Six

Le record de six buts inscrits dans un match de Ligue Magnus en 2011 par le « made in Dijon » Anthony Guttig tient toujours. Ce soir-là, aux côtés de Yanick Riendeau (2 buts et 5 assistances) et Martin Gascon (6 assistances) Anthony Guttig (7 points) et leurs coéquipiers l’avaient emporté 11-3 contre Villard-de-Lans.

 

Le DHC champion des buts en infériorité numérique © Nicolas Goisque
Le DHC champion des buts en infériorité numérique © Nicolas Goisque

Neuf

Champions des pénalités en saison régulière, les Ducs ont inscrit neuf buts en infériorité numérique. Lucidité et une certaine habitude d’évoluer en infériorité leur offrent ce record devant Lyon (6 buts)

 

Quatorze

Le rang obtenu par les Ducs en saison régulière. Un couac ! balayé du revers de la main en dix rencontres de play-down. Ils terminent en tant qu’équipe la plus performante dans la série du maintien et troisièmes au total avec les points conservés face aux mêmes adversaires en saison régulière.

 

Trente-cinq

Le nombre de joueurs qui ont porté les couleurs des Ducs tout au long de la saison. Tous les postes ont été impactés par le turnover. La palme revient à la défense qui a dû batailler avec un total de quatorze défenseurs pour finalement trouver l’équilibre et terminer seconde défense de la poule de maintien. Et parmi eux, Maxime Ritz 18 ans et Vincent Melin 17 ans ! Par ailleurs, trois gardiens ont été alignés sur la glace en compétition et dix-huit attaquants.

 

Marek Maslonka a disputé la totalité des rencontres © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo
Marek Maslonka a disputé la totalité des rencontres © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo

Quarante-neuf

Le total des matches officiels disputés par l’équipe première du DHC. Seuls deux joueurs, les attaquants Alexandre Mulle et Marek Maslonka ont disputé la totalité des rencontres en saison régulière (26) poule de maintien (10) coupe de la ligue (6) plus phases finales (4) et coupe de France (3)

 

Cent cinquante et un

Le nombre de matches disputés en saison régulière de Ligue Magnus sous le maillot de Dijon par Aram Kevorkian. Cela le classe au 5ème rang des joueurs dijonnais derrière Stephen Dugas (309) Aymeric Gillet (205) Julien Tiphaigne (157) et Andrej Mrena (153) Des records bien accrochés puisqu’il a choisi de raccrocher les patins pour devenir Manager du club.

 

Riendeau l'arme offensive fatale cette saison © Philippe Rouinssard/Hockey Hebdo
Riendeau l’arme offensive fatale cette saison © Philippe Rouinssard/Hockey Hebdo

Cent cinquante-neuf

Le nombre de buts marqués et encaissés à l’identique en 49 matches officiels disputés au cours de la saison. Premier parmi les buteurs, coupes et championnat confondus, Yanick Riendeau avec 34 buts. Suivent Marek Maslonka (20 buts) William Wallèn (19 buts) et Romain Gutierrez (16 buts)

 

Six cents

Le nombre record de minutes de pénalités enregistrés par les Ducs en 26 matches de saison régulière. Une épine dans le patin pour chaque Duc ; s’ils ont plutôt bien résisté avec 81,25% de réussite, les dijonnais ont malgré tout concédé 27 buts en infériorité. Avec seulement six minutes de pénalités, Brian Mc Millin aura été le joueur le plus discipliné parmi ceux ayant participé aux 26 rencontres.

 

Les supporters se sont régalés devant les performance des dijonnais © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
Les supporters se sont régalés devant les performance des dijonnais © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

Sept cent cinquante-sept

La moyenne des spectateurs lors de la poule de maintien assurant à « la vielle dame de Trimolet » un taux de remplissage de 75,7% lors des cinq journées jouées à domicile. Le tout malgré le handicap de deux matches joués un mardi soir.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.