23 août 2019

La JDA s’offre Strasbourg

Championnat de France de ProA, 26ème journée. Forte d’un probant succès acquis sur ses terres samedi face à Limoges, la JDA recevait en match en retard une équipe de Strasbourg restant sur deux défaites et un peu amoindrie (Lacombe, Howard sur la touche). Légèrement bousculée au premier quart-temps, la JDA a su mettre les ingrédients par la suite pour s’imposer avec la manière (77-54).

 

La JDA sur sa lancée

 

Si la SIG est mieux rentrée dans son match en témoigne le score (0-4, 1e), Dijon va vite réagir. La rentrée du capitaine Marc Judith y est pour beaucoup avec deux paniers primés dans le corner pour l’ailier expérimenté (6-4, 4e). Les éléments ne vont pas en faveur des locaux qui sont sanctionnés de 5 fautes en 5 minutes. Le talent offensif de Kyle Weems pose des problèmes aux Dijonnais qui sont toutefois devant après 10 min sur un panier à 3 points d’Axel Julien (21-18, 10e).

Axel Julien a été bluffant de maitrise ce soir (crédit : Nicolas Goisque)
Axel Julien a été bluffant de maitrise ce soir (crédit : Nicolas Goisque)

 

Sur leur lancée, les hommes de Laurent Legname vont prendre les commandes de la rencontre. Julien fait absolument tout, que ce soit à la pénétration ou à 3 points (32-18, 14e). Le run est alors de 13-0 pour la JDA. Si l’écart grimpera jusqu’à 16 points, la SIG passera en zone par la suite… Et grâce à Romain Duport et Bangaly Fofana finit non loin à la pause (39-31).

 

 

La Jeanne finit le travail

 

Strasbourg au retour des vestaires fera illusion le temps d’une minute après un panier de Rodrigue Beaubois (39-34, 21e)… Mais très vite la JDA reprendra les commandes. Brillants contre Limoges, Myles Hesson et David Holston se chargent de laisser une avance confortable aux locaux (45-34, 23e). Excédé par un arbitrage plus que limite, Laurent Legname prendra une technique… Sans conséquence tant Dijon maitrise son sujet. Si bien que l’homme de la soirée Axel Julien inscrit un 3 points au buzzer à plus de 8 mètres (63-45, 30e).

Moins brillant en attaque, Myles Hesson a été important en défense (crédit : Nicolas Goisque)
Moins brillant en attaque, Myles Hesson a été important en défense (crédit : Nicolas Goisque)

Le show Julien continue, que ce soit à la passe ou derrière la ligne des 6m75 (70-48, 34e). Le public est aux anges face à la solide prestation bourguignonne… Si en plus le banc est au rendez-vous à l’image d’ un Kevin Dinal intenable (13 d’évaluation en 14 minutes !). Legname profite de la fin de rencontre pour faire rentrer ses espoirs, ce qui permet à Lucas Paoletti d’inscrire son premier panier en pro. La JDA s’impose facilement (77-54).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.