1 avril 2020

DFCO-Paris FC : à un match du rêve

Nous y sommes enfin : en cas de victoire ce lundi (20h30) contre le Paris FC, lanterne rouge du championnat, le DFCO confirmera son retour dans l’élite du football français. Avec un nouveau succès, Dijon aurait 12 points d’avance sur le 4ème, avec la faveur d’un goal-average extrêmement favorable, alors qu’il ne restera que 12 points à prendre. Mais ce match tant attendu pourrait être plus compliqué qu’il n’en a l’air. 

Le PFC, bon dernier mais relancé

© Nicolas GOISQUE
© Nicolas GOISQUE

“Attention au match piège.” Cette phrase, on l’entend souvent lorsqu’une grosse équipe rencontre un mal classé. Mais nul doute qu’elle pourrait bien correspondre au match qui attend le DFCO demain. Le Paris FC a beau être dernier de la classe, il se rebiffe de façon inattendue : vainqueur à Beauvais dans son derby contre le Red Star (2-4) puis la semaine dernière face à Bourg-Péronnas (2-0), le PFC est en train de prouver qu’il a encore des ressources en dépit de sa délicate position. S’il faut rester lucide sur ses faibles chances de maintien (26 points, à huit points de Niort, premier non-relégable), il ne faut pas prendre le Paris FC à la légère pour autant. Jouant ses matches de façon décomplexée, cette équipe affiche un visage plutôt séduisant depuis la prise de fonction de Jean-Luc Vasseur, l’ex-coach du Stade de Reims. Ouvrant souvent le score, elle a toutefois la fâcheuse tendance de craquer et de ne pas réussir à tenir le score. Son regain de confiance depuis deux matches lui redonne toutefois une infime lueur d’espoir, que Dijon se devra d’éteindre sans faire de sentiments.

Dijon tout proche de son objectif

© Nicolas GOISQUE
© Nicolas GOISQUE

S’il est évident que ce n’est plus qu’une question de temps pour que le DFCO valide sa montée, le plus vite sera le mieux. En empochant les trois points ce lundi soir, ça serait chose faite (même si officiellement, il faudra attendre une journée de plus) et Dijon pourrait viser le titre, mis sous pression par l’AS Nancy-Lorraine, vainqueur au Havre ce samedi (1-3). Pour la réception du Paris FC, Olivier Dall’Oglio pourra en outre compter sur le retour de Romain Amalfitano dans le groupe. Absent ces dernières semaines à cause d’une douleur derrière la cuisse, le milieu de terrain dijonnais pourra être un atout supplémentaire pour le coach du DFCO. Au niveau des absences notables, Christopher Jullien, suspendu, devrait être suppléé dans le onze de départ par Jordan Lotiès. À part ce changement, on imagine que l’équipe alignée sera identique à celle qui a ramené une victoire essentielle de Clermont. Mamadou Thiam, auteur d’un triplé avec l’équipe B ce samedi contre Sens (victoire 5-1) est mis au repos. Yohann Rivière sera donc la principale cartouche offensive sur le banc dijonnais. En face, il faudra surveiller de près le remuant Bahamboula mais également Camara, deux joueurs en grande forme. Dans les buts, l’expérimenté Alexis Thébaux sera le dernier rempart parisien. Le PFC a toutefois lui aussi ses absents d’importance, notamment Bamba et Socrier.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.