23 septembre 2019

JDA-Paris Levallois : Surfer sur la dynamique

Trois jours après s’être nettement imposée contre Le Mans, la JDA Dijon Basket enchaîne un second match à domicile contre le Paris-Levallois. Pour conserver toutes ses chances de play-off, Dijon n’a pas d’autre choix que de l’emporter.
 

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot
© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Il ne reste plus que quatre matchs. Quatre rencontres pour faire la différence et intégrer le fameux top 8 qualificatif pour les play-offs. Une dernière ligne droite pleine de suspense ou cinq clubs se battent pour deux places . Ce sprint final, la JDA l’a parfaitement entamé en gagnant ses quatre derniers matchs de Pro A. Il y a trois semaines, après la défaite à Nancy, la qualification  semblait bien lointaine mais aujourd’hui elle est à portée de main, à seulement une victoire de Nanterre et de l’ASVEL. Deux équipes qui ont des calendriers bien différents. Nanterre ne va affronter que des équipes mal classées alors que Villeurbanne va affronter des formations de haut de tableau dont Dijon. Un calendrier difficile pour les Villeurbannais dont les Dijonnais pourraient profiter. Mais pour y arriver, les hommes de Laurent Legname n’auront pas d’autre choix que de réaliser un sans faute jusqu’au bout et cela passe donc par un succès, ce samedi soir au palais des sports, contre le Paris-Levallois.

Une défense retrouvée

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot
© Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Cependant depuis le début de saison, la Jeanne n’a jamais réussi à faire mieux qu’une série de quatre succès de suite. A chaque fois que Dijon a eu l’occasion d’enchaîner une cinquième victoire consécutive, la JDA s’est inclinée contre Gravelines-Dunkerque, à l’aller comme au retour. La donne est différente aujourd’hui. Au-delà des résultats, il y a surtout une dynamique de groupe qui s’est créée. Contre Le Mans, c’est grâce à un collectif bien huilé  qui s’est battu ensemble que Dijon s’est imposée. Les partenaires d’Axel Jullien ont retrouvé leurs vertus défensives et tout ce qui va avec (agressivité, concentration..). Mais attention, Paris ne déplacera pas en victime dans la capitale des Ducs. Avec cinq victoires sur les sept derniers matchs, les Parisiens sont sur une dynamique plutôt positive et doivent l’entretenir pour conserver leur avance sur les quatre dernières places. Si Dijon arrive à mettre la même intensité et rigueur que contre les Manceaux, il est difficilement imaginable de le voir perdre sur son parquet.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.