22 août 2019

Le DFCO battu par l’AJA

Le DFCO devra attendre surement encore un moment avant de rapporter sa première victoire de l’Abbé Deschamps. Vaincu 2-0 par l’AJ Auxerre ce samedi après-midi, Dijon a manqué de réussite aussi bien défensivement qu’offensivement. S’ils sont déjà officiellement en Ligue 1, ce faux pas pourrait en revanche compromettre l’objectif du titre.

L’AJA en trouble-fête

© Nicolas GOISQUE
© Nicolas GOISQUE

Ce sont quelques 9 000 spectateurs qui sont venus assister à ce derby bourguignon à l’Abbé Deschamps, dont près de 900 dijonnais en parcage, et des centaines d’autres côte-d’oriens disséminés dans les travées du stade auxerrois. La montée en Ligue 1 du DFCO ayant été assuré grâce aux résultats de la veille, l’ambiance serait festive quel que soit le résultat. Les Auxerrois, eux, ne l’entendaient pas de cette oreille et comptaient bien gâcher la fête des Dijonnais qui sont aussi en course pour le titre de champion de Ligue 2. Les Ultras d’Auxerre ont préparé plusieurs tifos à l’occasion de leur 25ème anniversaire et l’ambiance est belle des deux côtés. Le début de match, lui, est à l’avantage des Ajaïstes, plus pressants. M. Letexier ne bronche pas lorsque Diony semble déséquilibré dans la surface (7′) et quelques minutes plus tard, l’AJA se procure un coup franc bien placé. La frappe de Gragnic sur celui-ci est déviée par Tavares et prend Reynet à contre-pied, pas assez prompt à sortir ce ballon (10′). Les débats s’équilibrent suite à cette ouverture du score mais le DFCO manque de réalisme et surtout pêche trop souvent dans la dernière passe. La puissante reprise de volée de Sammaritano frôlera les montants de Zacharie Boucher (25′). Reynet sera mis à contribution peu de temps après sur une frappe lointaine de Gragnic claquée en corner (35′).

Un DFCO en manque de réussite

© Nicolas GOISQUE
© Nicolas GOISQUE

Servi par Sammaritano dans la foulée, Loïs Diony se retrouve en face-à-face avec Boucher mais le numéro 9 dijonnais n’est clairement pas dans la même forme que lundi soir contre le Paris FC, et c’est le gardien icaunais qui remporte le duel (36′). La dernière mèche de cette première mi-temps vient de Bamba, qui s’écroule dans la surface, mais lui non plus n’obtiendra pas de pénalty (45′). La deuxième mi-temps est moins rythmée et le DFCO ne parvient pas à recoller au score. Pire, Christopher Jullien se rate complètement à l’heure de jeu et offre un but pour l’AJA et Guirassy (60′). Ce même Jullien n’est pas loin de donner un nouveau but aux Auxerrois en fin de rencontre (80′) après un cafouillage. Dijon tente davantage en fin de partie mais la reprise de Rivière, entré en jeu, passe à côté (85′) tandis que les Rouges se verront refuser un but de façon très discutable, après un CSC auxerrois sur lequel l’arbitre a sanctionné une faute peu évidente sur Zacharie Boucher. Mais cela ne change de toute manière pas grand chose : Dijon n’y était pas vraiment et a cruellement manqué de réussite, en défense comme en attaque. Nancy (qui reçoit Sochaux-Montbéliard lundi soir) est maintenant maître de son destin pour le titre. Prochaine échéance dimanche prochain pour le DFCO, contre le FC Metz, qui occupe la 3ème place du podium.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.