16 septembre 2019

Défaite à Orléans, La JDA recule

La JDA restait sur une série de cinq victoires consécutives. Pointant à la 9ème place, il lui fallait un succès ce mardi soir pour poursuivre sa belle remontée. Face à une équipe orléanaise en bonne forme, la tâche fut compliquée et la Jeanne est repartie avec une défaite 74-64 qui n’arrange pas ses affaires.

La JDA marque le pas

© Nicolas GOISQUE
© Nicolas GOISQUE

La Jeanne sortait d’une grosse série et s’était replacée en bonne position dans une course acharnée aux play-offs. Orléans, 11ème avec 50% de victoires, n’a plus grand chose à jouer en cette fin de saison régulière. Décomplexés, les Orléanais ont posé de nombreux soucis à l’équipe de Laurent Legname. L’entame de match est équilibrée mais les Dijonnais manquent cruellement d’adresse aux lancers (5/10) dans un premier quart-temps qui s’achève sur le score de 18-14 en faveur d’Orléans. Les deux formations se rendent coup pour coup, mais ce sont bien les locaux qui parviennent à conserver une courte avance au tableau d’affichage. La Jeanne parviendra à mener une fois au score (20-21, 13′) suite à un panier d’Axel Julien mais les Orléanais mèneront bel et bien 33-28 à la pause. Ce n’est pas le plus beau match de basket de l’année, mais celui-ci reste très disputé avec deux équipes qui ne comptent rien lâcher. La seconde période poursuit dans cette configuration. La Jeanne recolle plusieurs fois au score, mais cette fois, ne parviendra jamais réellement à renverser la vapeur. Orléans est appliqué défensivement et la JDA, qui a enchaîné les matches depuis deux semaines, est à la peine.

Mission compliquée pour les play-offs

La JDA n'inversera pas la vapeur ©Nicolas GOISQUE
©Nicolas GOISQUE

David Holston, Ryan Brooks et CJ Williams feront de leur mieux pour maintenir l’équipe bourguignonne à flot mais Orléans, emmené par un très bon Sommerville, obtient un avantage intéressant au terme du troisième quart-temps (55-47). L’ultime quart-temps verra les Dijonnais tenter pour le tout, revenants à 60-54, mais cela ne suffira pas. L’écart va se creuser jusqu’à un 69-56 qui signe la fin des espoirs côte-d’oriens. Dernier sursaut d’orgueil, la Jeanne revient jusqu’à un 74-64 “sévère mais juste” au vu du match. Les victoires de Nanterre et l’ASVEL placent ces deux équipes quasiment hors de portée de la JDA (62% de victoires contre 56%). Seule “bonne nouvelle” de cette journée, la défaite de Pau-Lacq-Orthez à Chalon-sur-Saône (104-96). Il reste deux matches à jouer et l’Élan Béarnais est donc à une victoire devant la JDA. Le premier cité recevra Rouen (17ème) puis se déplacera à son tour à Orléans. Dijon accueillera l’ASVEL (6ème) pour son dernier match à domicile (de la saison régulière, du moins) le 7 mai prochain avant de terminer à Chalon-sur-Saône (4ème) pour un derby qui s’annonce chaud. Cela pourrait donc se jouer à bien peu de chose pour la JDA, dont le retrait administratif d’une victoire risque de coûter cher. Sur la papier, la mission semble presque impossible, mais tant qu’il y a de l’espoir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.