22 avril 2021

Le Dijon Bourgogne Handball se devait de battre Pontault-Combault pour conserver ses chances d’accéder aux play-offs d’accession en LNH à la fin de la saison. Les Dijonnais n’ont pas failli et se sont imposés au terme d’une rencontre prolifique en buts (36-30). Si tout n’a pas été parfait loin de là, il faut souligner que Dijon n’a jamais été en danger au cours de cette rencontre.

 

Le président Desserey était dans son rôle en réagissant après match au salon VIP et en soulignant la prestation défensive insuffisante de son équipe qui selon lui devra montrer un tout autre visage pour espérer s’imposer en fin de semaine à Istres. Ce n’est pas faux mais on demandait avant tout la victoire aux partenaires de Stojinovic et ils l’on obtenu sans discussion possible.

 

Pierrick Naudin est toujours aussi précieux : 10 buts dont 5/5 aux pénaltys © Eric BONTEMPS
Pierrick Naudin est toujours aussi précieux : 10 buts dont 5/5 aux pénaltys © Eric BONTEMPS

Sur une bonne série

Retenons que le DBHB vient de prendre 11 points su 12 possibles en 4 matchs et qu’il s’est au passage imposé à Billère et a ramené un nul de Saran. Alors ok, encaisser 30 buts face au 10 ème qui n’a plus rien à jouer, cela fait un peu désordre. Perdre autant de ballon n’est pas non plus très reluisant. Mais on a envie d’être positif avec cette équipe à une période de l’année importantissime pour elle. Soulignons qu’elle a donc marqué 36 buts samedi soir, qu’elle a joué à un rythme très élevé notamment au cours d’une première période où elle a réussit à prendre un bon matelas d’avance (20-14,20′) et enfin qu’à aucun moment Pontault n’a été en passe de faire trembler le palais en seconde période.

 

Il faudra défendre de façon bien plus agressive face à Istres © Eric BONTEMPS
Il faudra défendre de façon bien plus agressive face à Istres © Eric BONTEMPS

Des moins……

Revenons rapidement sur les points négatifs de la soirée. La défense qui a encaissé 30 buts tout d’abord. Elle a été très inégale sur la durée de la rencontre, avec un bon passage en deuxième partie de première mi-temps qui a permis de faire le trou, mais aussi une quasi absence en fin de match ou chaque attaque adverse pratiquement faisait mouche. Autre point embêtant , les pertes de balle. On a souvent assisté samedi soir à du hourra handball et même parfois à du n’importe quoi. A jouer à toute vitesse sans prendre le temps de construire calmement ses actions, le DBHB a perdu nombre de ballons par maladresse ou précipitation, ce qu’il faudra impérativement corriger face à Istres.

Antoine Gutfreunsd a effectué une entrée remarquée © Eric BONTEMPS
Antoine Gutfreunsd a effectué une entrée remarquée © Eric BONTEMPS

On a cependant la faiblesse de penser que le manque d’application est aussi dû au peu de pression subit par les Dijonnais lors de ce match et on peut se réjouir du fait qu’il n’a pas fallu puiser dans des ressources psychiques importantes pour remporter la rencontre.

 

Et des plus…

 

Côté satisfaction maintenant, notons l’aptitude à passer 36 buts, alors même, on vient de le voir, que plusieurs munitions ont été gâchées. On remarque aussi que les hommes clef du Dijon Bourgogne Handball sont toujours au top, avec encore une fois un Pierrick Naudin à 10 buts ou un Stojinovic, plusieurs fois brillant dans ses cages. On peut souligner également les bonnes prestations de François-Marie, et d’Antoine Gutfreund très tranchant lors de son entrée en jeu. La paire de pivot Poletti/Rondel est aussi un gage de solidité. On se dit au regard des deux dernières prestations à l’extérieur, et notamment de l’état d’esprit, de la combativité et l’aptitude à ne rien lâcher montrés sur ses rencontres, que Dijon a les moyens d’aller chercher la victoire dans les Bouches du Rhône. On oubliera alors si c’est le cas, les quelques bizarreries de cette prestation face à Pontault.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.