23 avril 2021

Nouvelle défaite pour le DFCO, qui ne finira pas champion

Troisième défaite consécutive pour le DFCO, cette fois 3-2 chez le Red Star. Le bilan de cette fin de saison est lourd et implacable : trois défaites, neuf buts encaissés, seulement deux inscrits. Dijon n’y arrive plus et a laissé le titre à l’AS Nancy-Lorraine, qui a battu Évian-Thonon-Gaillard (1-0). Il faudra maintenant finir sur une bonne note face à Ajaccio, vendredi prochain, afin d’assurer la 2ème place.

Des erreurs défensives qui se répètent

Tavares n'était pas en réussite vendredi soir © Nicolas GOISQUE
Tavares n’était pas en réussite vendredi soir © Nicolas GOISQUE

Pourtant, la soirée commençait bien pour les Dijonnais. Si la première mèche fut allumée par le Red Star avec une frappe détournée par Reynet (1′), l’ouverture du score a été bourguignonne. Après une passe contrée, Sammaritano centre à ras de terre pour Tavares qui passe – ou tente un tir manqué – à Loïs Diony, propulsant le cuir au fond des filets (14′). La 10ème réalisation cette saison pour le numéro 9 dijonnais, son record personnel, récompensant sa deuxième partie de saison particulièrement bonne. Les Franciliens poussent alors pour revenir et malheureusement, comme trop souvent ces derniers temps, le DFCO encaisse des buts évitables. Tout d’abord, Da Cruz lobe de la tête un Reynet placé n’importe comment, permettant au Red Star de revenir à 1-1 (24′). Dijon aura donc été virtuellement de nouveau leader pendant seulement dix minutes. Pire, il encaisse un second but en fin de première période après une passe mal jugée de Sammaritano, permettant à NGamukol de récupérer le ballon et de passer Varrault (grâce à un contrôle de la main, probablement…), ajustant ensuite Reynet d’un plat du pied côté gauche de la surface (39′). Des fautes de concentration qui coûtent cher.

Le titre s’envole

© Nicolas GOISQUE
Pierre Lees-Melou a eu du mal à réellement exister dans ce match © Nicolas GOISQUE

Olivier Dall’Oglio réagit en faisant entrer Romain Amalfitano dès l’entame de seconde mi-temps, à la place d’un Pierre Lees-Melou une nouvelle fois emprunté. Les Franciliens sont à l’origine de la première action dangereuse de cette période, par l’intermédiaire de Bouazza dont la frappe passe toutefois à côté (49′). Le DFCO a ensuite une énorme occasion d’égaliser, mais Julio Tavares, qui se jette seul face au but, expédie l’excellent centre d’Arnaud Souquet dans les nuages (59′). Naïm Sliti passe tout proche du 3-1 suite à un petit numéro dans la surface, mais son tir se loge dans le petit extérieur de Reynet (71′). Ce n’était que partie remise : l’Étoile rouge obtient un pénalty logique pour une tête déviée par Sammaritano sur sa ligne… de la main. Une jolie parade certes, mais qui vaut un carton rouge au meneur dijonnais. Le pénalty, très bien tiré par Bouazza, ne laisse aucune chance à Baptiste Reynet (3-1, 78′). Réduit à dix, Dijon s’en remet aux coups de pied arrêtés. Christopher Jullien réduit l’écart sur corner d’une tête bien placée après un corner d’Amalfitano (3-2, 85′). On retrouve ce même Amalfitano à la baguette quelques instants plus tard, mais la tête de Gastien est contrée à bout pourtant. M. Jaffredo indique cependant une sortie de but alors que le corner semblait évident. Il s’agira de l’ultime opportunité d’un DFCO qui concède sa troisième défaite de rang. Pour ne pas gâcher la fête après une superbe saison, il serait bien vu de gagner contre l’AC Ajaccio vendredi prochain, autre équipe qui ne gagne plus en ce moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.