22 avril 2021

DBHB – Mulhouse : comme on se retrouve

DBHB  – Mulhouse, c’est un peu un classico en play-offs d’accession à la LNH. Les deux équipes se retrouvent en effet pour une belle après 2012 (victoire en 1/2 finale sur les 2 matchs de Mulhouse) et 2013 (victoire en finale du DBHB sur les deux matchs avec notamment un match aller archi-dominé 34-21). Au delà de l’anecdote, cela signifie surtout que les deux équipes sont proches l’une de l’autre et flirtent toutes deux avec l’élite depuis quelques temps, même si seul Dijon y  a évolué ces dernières saisons. Autant dire que c’est un choc auquel il faut s’attendre au palais ce mercredi soir.

 

UN MATCH A SUIVRE EN DIRECT SUR NOTRE SITE A 20H30

 

les deux équipes disposent d'atouts offensifs à l'image de Rei Guillem meilleur marqueur de Pro D2 © Eric BONTEMPS/archives
les deux équipes disposent d’atouts offensifs à l’image de Reig Guillen meilleur marqueur de Pro D2 © Eric BONTEMPS/archives

Depuis 5 ans Mulhouse s’est systématiquement hissé à ce niveau de la compétition et par 3 fois en 2012,2013 et 2015, il est resté aux portes de l’élite échouant en finale d’accession. C’est dire la motivation qui habitera les Alsaciens qui aimeraient enfin valider le travail de plusieurs années.

 

Spectacle en perspective

Est-ce à dire que Mulhouse ne supporte pas la pression ? Il faudrait mieux pour les Dijonnais ne pas tabler là-dessus. En tous les cas si l’on se fie aux statistiques de la saison régulière, on devrait voir du spectacle au palais à condition que l’enjeu ne tue pas le jeu. Cette demi-finale oppose en effet les deux meilleures attaques de Pro D2 (777 buts pour Mulhouse 766 pour Dijon, soit plus de 29 buts de moyenne par match) mais également les deux meilleurs réalisateurs avec Eduardo Reig Guillen côté Mulhouse auteur de 203 buts cette saison soit 7,8/matchs contre 193 à Pierrick Naudin soit 7,4/match. Bien sur la confrontation ne se résumera pas à un duel d’individualités et c’est principalement dans la force collective que se trouvera la clef du match. Côté défense le bât blesse pour les deux équipes qui ont les pires statistiques parmi les 12 premiers de Pro D2 dans ce secteur. C’est dire si la capacité à travailler ensemble et de manière agressive dans ce secteur de jeu sera primordial pour l’une et l’autre des formations.

 

La défense sera à n'en pas douter un secteur clef © Eric BONTEMPS/archives
La défense sera à n’en pas douter un secteur clef © Eric BONTEMPS/archives

Mulhouse spécialiste des départs en trombe

Une des caractéristiques de Mulhouse est de démarrer ses matchs pied au plancher. Lors de sa défaite en Alsace, Dijon avait ainsi encaissé un 13-7 en 17 minutes avant d’être mené 20-11 à la pause. Le retour en fin de match s’était avéré vain. Un scénario qui s’est répété à de nombreuses reprises pour les Mulhousiens qui ont ainsi failli se faire coiffer par Valence, pourtant bon dernier, revenant en bolet de canon en fin de rencontre, lors de leur dernier match. Dijon est prévenu et devra être prêt d’entrée de jeu. Depuis la confrontation de  fin mars denier et donc la victoire assez nette des Mulhousiens 31-26, la dynamique est du côté dijonnais avec 5 victoires et un nul tandis que Mulhouse chutait à Pontault ou à Cherbourg par exemple. Mais attention tout le monde se plait à le dire, les play-offs c’est un nouveau championnat qui commence. A Dijon de réussir son entrée !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.