23 avril 2021

Interclubs : le DUC chasse l’élite

Ce dimanche se déroule le deuxième tour des interclubs d’athlétisme avec des objectifs différents pour les 4 clubs côte d’oriens. Revue d’effectifs, après hier  Athlé 21 et l’ASPTT Dijon, retrouvons  aujourd’hui l’AC Chenôve et le Dijon Université Club. Dans un contexte extrêmement relevé, le Dijon Université Club qui évolue à domicile visera la victoire qui seule peut permettre de rejoindre l’étaite athlétique hexagonale ainsi que le confirme Yves Gatti l’entraîneur du sprint dijonnais.

 

Le 4 x 400 m f du DUC © Philippe MAERTENS
Le 4 x 400 m f du DUC © Philippe MAERTENS

Un contexte très relevé

On assistera ce dimanche au stade Colette Besson à la finale du championnat de France des clubs de N1A.  Le contexte est le suivant : 8 clubs pour une montée à Dijon.  Pour l équipe 1 du Dijon Université Club, il  est particulièrement difficile avec le nouveau règlement puisque seul le premier de la poule finale de N1A de DIJON monte en élite.L’objectif sera donc très difficile et incertain avec les sept autres clubs de la finale (Athlé 91/St Etienne/Mondeville/St Junien/Haute Alsace/Sochaux-Montbelliard/Cergy-Pontoise)

 

Violaine Granger  © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Violaine Granger © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Réaliser l’exploit

Même si le résultat du premier tour nous place en tête, tout reste à rejouer au deuxième, avec l’incertitude d’une compétition d’athlétisme par équipe où il faudra impérativement éviter les zéro c’est-à-dire les blessures, les chutes, les essais non validés sans compter les conditions météorologiques qui peuvent avoir une incidence.
En résumé c’est un très gros exploit que doit réaliser le Dijon UC pour accéder à l’élite.Pour l’équipe 2, le travail a été fait au premier tour puisque l’équipe est maintenue dores et déjà en N2 grâce à son très bon résultat ; c’est le plus haut niveau possible pour une équipe réserve.

 

 

Les équipes 

Seront présents,LEATITI/BAH/ROSIERE/MIELLET/PALCAU/SOME/GEOFFROY/CHATTEY/TSHILUMBA/ABOUKIR/DJOUMESSI/PIERROT/GILLANT/NICOLLIN/GRANGER.

Fernand Djoumessi © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Fernand Djoumessi © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Pas de gros pépins physiques à ce jour.En plus des athlètes du premier tour nous pourrons compter sur les rentrées de Laurianne AWOUNOU au triple saut, Emmanuel DAVID au 3000, John NKENG au poids.Bien plus que nos fortes individualités c’est notre homogénéité et en particulier la valeur de notre deuxième athlète qui peut faire la différence ; ceci étant lié à notre politique de formation qui nous permet de présenter près de 60 athlètes compétitifs dans chaque épreuve.

 

 

 

4 x 100 m féminin  © Philippe MAERTENS
4 x 100 m féminin © Philippe MAERTENS

Des émotions en perspective

Une victoire serait un grand moment pour tous les bénévoles qui accompagnent les athlètes tous les jours et nous encouragerait dans un contexte très difficile à poursuivre notre rôle social et éducatif qui caractérise les valeurs du club.
On sait déjà que les interclubs réservent des moments inattendus en émotion positive ou négative, c’est donc simplement un moment très fort humainement que nous nous apprêtons à vivre Dimanche 22 mai et nous invitons d’ailleurs tous les Dijonnais à venir nous soutenir dans le cadre d’une compétition d’athlétisme de haut niveau.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.