20 avril 2021

Podium au Mans pour Stéphane Perrin et ses coéquipiers

Pour son troisième round, Le championnat de France VW FUN CUP avait rendez-vous ce weekend en terre sarthoise pour une course de 8h sur le tracé mythique du Mans. Un tracé qui faisait le plein d’engagé avec 55 voitures au départ. Martin LEBURTON et  le Dijonnais Stéphane PERRIN, vainqueurs à DIJON en championnat de France, retrouvait Raphael AGULLO PONCE (18 ans) pour la première fois sur la voiture de pointe d’AC Motorsport. Communiqué de SP Consulting

 

Se disputant sur 2 heures 30 sur une piste sèche et même sous un soleil de plus en plus généreux, l’exercice des essais  consistait surtout à régler la voiture en vue de la course, même si la pluie était annoncée pour la course du lendemain. C’est MARTIN qui signait le chrono de référence de la 294 et terminait cette séance à la 4ème place.
 

Les conditions de course étaient dantesques © SP Consulting
Les conditions de course étaient dantesques © SP Consulting

Sous un déluge.

La Sarthe était placée en vigilance orange durant la nuit de samedi à dimanche. Les orages annoncés ont bien eu lieu durant la nuit et c’est sous une pluie continue et par 12 petits degrés que la course allait avoir lieu.Martin était content de retrouver des conditions qu’il affectionne, Stéphane et Raphaël, avaient quant à eux passé une nuit agitée en vue de cette course annoncée dans des conditions délicates sur un circuit qu’ils découvraient.

 

Nombreuses péripéties de course

C’est Martin LEBURTON prenait le départ en 9éme position sur une piste détrempée et fraîche. Il réussissait à prendre un très bon départ et pointait déjà 4 ème à la fin du premier tour. Dès le 10eme tour la Safety car entrait en action en raison de nombreux incidents en piste. C’était le premier d’une longue série tant les conditions étaient piégeuses. Au terme de son relais, il plaçait la 294 en 6ème position Il rendait la voiture à cette place au terme des 40 premières minute de course.
Stéphane PERRIN reprenait le volant. Il réussissait à conserver le contact avec les leaders jusqu’à la fin de son relais malgré la perte des essuies glaces dès le début de son relais. « C’était vraiment difficile en piste, je ne voyais pas les feux de la voiture de devant, je me suis fait peur à 2 reprises avec des voitures plus lentes »
Raphaël reprenait le volant et la 294 pointait à la 4ème place au contact des leaders pendant le 1er quart de la course, la faute à une pénalité écopée par Martin pour avoir anticipé le « Restart » de Safety car.

 

Stéphane Perrin à la faute

C’est alors que l’équipe décida de décaler sa stratégie et d’anticiper son ravitaillement essence afin de profiter d’une nouvelle neutralisation. Malheureusement la voiture était stoppée au feu en sortie de stand et devait repartir derrière la Safety Car et se retrouvait à 1 tour du leader, il restait encore 3h30 de course et tout était encore jouable.Au restart, Stéphane, au volant, voulait vite se défaire des retardataires afin de refaire son retard mais celui-ci se faisait surprendre par une voiture en perdition à l’entrée de la courbe DUNLOP et partait dans le bac à gravier. La sanction était lourde, 2 tours de perdu. La 294 pointaient 9éme mais dans ces conditions, nos compères ne baissaient pas les bras.

 

Un podium au bout de l’effort

Et comme un métronome, la 294 remontait dans le classement au fil des relais. C’était à Martin de finir la course reparti en 6éme position après avoir anticipé le dernier « pit stop ». C’est à ce moment qu’un nouveau violent orage s’abattait sur le circuit, rendant la conduite plus proche de la navigation que du pilotage. L’objectif était la 4ème place et 2minutes à combler en 35 minutes de course. Le challenge était de taille.

Un nouveau podium pour le pilote dijonnais et la vw © Stéphane Perrin Consulting
Un nouveau podium pour le pilote dijonnais et la vw © Stéphane Perrin Consulting

Un dernier SAFETY CAR permettait de réduire cet écart à 25 secondes. Martin, comme à son habitude, alignait des chronos et parvenait à arracher la 4ème place dans le dernier tour. Bien lui en pris, car après l’arrivée, la 219, seconde de l’épreuve, se voyait déclassée pour hauteur d’aileron non-conforme et offrait donc de ce fait un nouveau podium aux pilotes de la 294, le 4ème consécutif cette saison.
Pas le temps de s’endormir sur leurs lauriers, Stéphane et Martin rouleront dès ce vendredi en Hollande pour la 3ème manche du championnat d’Europe.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.