23 avril 2021

DBHB – Sélestat : la dernière marche

Irrésistible depuis sa défaite à Mulhouse il y a tout juste deux mois, le Dijon Bourgogne Handball a réalisé une fin de saison régulière extrêmement convaincante et dans la foulée a sorti Mulhouse en demi finales de play-offs sans discussion possible. Il lui reste donc une toute dernière étape à franchir pour rejoindre l’élite du hand français, mais cette étape n’est pas des moindres en la “personne” de Sélestat un très sérieux candidats à la montée. Début des hostilités dès ce soir 20 h 30 au palais des sports.

 

Les Alsaciens auraient d’ailleurs pu voir dû valider leur billet lors de la saison régulière mais quelques accrocs inattendus les ont privés de ce graal. Leur faim pour gagner les play-offs n’en est que décuplé et c’est loin d’être une partie de plaisir qui attend les bourguignons sur cette double confrontation.

 

Dijon devra s'appuyer sur son excellent jeu de transition tout en vitesse © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/archives
Dijon devra s’appuyer sur son excellent jeu de transition tout en vitesse © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/archives

Se concentrer sur soi-même

Ce qui est sur c’est que le DBHB d’aujourd’hui n’est plus le même que celui qui s’était incliné par deux fois face aux Alsaciens en saison régulière. Impériaux depuis 8 rencontres, les Dijonnais ont trouvé leur style. Ce sont eux qui ont imprimé le rythme de leurs dernières rencontre, jouant très rapidement pour fatiguer l’adversaire et profiter d’un très bon jeu de contre et de transition. Cette “formule” n’est certes pas forcément économe en énergie dépensée et présente inévitablement un peu de déchet en terme de pertes de balle notamment. Mais d’un autre côté elle renforce le dynamisme et la cohésion collective tout en mettant une bonne dose d’adrénaline dans le jeu. Enfin et surtout elle réussit parfaitement aux joueurs de Richardson parce que sans doute adaptée à leurs caractéristiques. Dijon même si bien sur il aura étudié son adversaire devra être avant tout sur de ses propres force pour avance en confiance vers son but.

 

Sélestat du très lourd

On le redit les Alsaciens n’ont raté la montée directe qu’au goal average particulier face à Saran.  Relégué l’an dernier après avoir passé plusieurs saison en LNH, un niveau qu’il connait donc bien.

Miro Rac a été très en vue à Mulhouse qu'il ne se gêne pas pour récidiver © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Miro Rac a été très en vue à Mulhouse qu’il ne se gêne pas pour récidiver © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Le club a fait appel aux services de Christian Gaudin qui avait en son temps fait grimper St Raphaël au sommet et qui se verrait bien “rebeloter” avec Sélestat. Bref les alsaciens n’ont guère envie de traîner pour retrouver l’élite. Lord des deux confrontations de cette année (il y en avait eu une autre en amical mais non significative), deux joueurs avaient fait mal à Dijon, l’arrière droit Bosnien Kosta Savic, expérimenté, malin et disposant d’un sacré bras, et Florent joli, une fusée à l’aile droite très efficace en contre. Sélestat a des armes c’est évident, mais on le redis Dijon doit d’abord et avant tout jouer son jeu et ensuite que le meilleur gagne !!

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.