21 avril 2021

Le DBHB prend un peu d'avance

Au terme d’un match très intense et disputé, le DBHB a remporté la première manche ce mercredi soir face à Sélestat (29-26). Cette finale d’accession pour la D1 est cependant loin d’être jouée et il faudra sans aucun doute produire un très grand match ce dimanche pour tenir ce résultat en Alsace.

Une première mi-temps indécise

Pierrick Naudin a porté le DBHB avec 10 buts inscrits © Eric BONTEMPS
Pierrick Naudin a porté le DBHB avec 10 buts inscrits © Eric BONTEMPS

Ce duel était particulièrement attendu. Si le DBHB n’a terminé “que” 4ème de la saison régulière, il a prouvé sa valeur en éliminant Mulhouse sans réellement trembler en demie-finale, et en enchaînant une série de huit matches sans défaite. Sélestat, 2ème, était à deux doigts d’obtenir une qualification directe en LNH. Une saison après l’avoir quittée, les Alsaciens ont fait office de logiques favoris durant cette saison de Pro D2. C’est aussi l’occasion de retrouvailles entre deux anciens Barjots sur les deux bancs, Richardson et Gaudin. Dans les gradins, le Palais des Sports affiche complet et c’est toute une ville qui est venue pousser le DBHB. On retrouve notamment le Kop Sud de la JDA, les Archiducs du DHC mais aussi les Lingon’s Boys du DFCO, venus en nombre, pour épauler les plus fidèles supporters du DBHB. Dès l’entame, la partie se veut extrêmement serrée avec deux formations qui se rendent coup pour coup. Dijon, qui avait subi la loi de Sélestat par deux fois en championnat cette saison, montre bien plus de répondant cette fois-ci. Porté par un Pierrick Naudin des grands soirs, Dijon mène la plupart du temps mais les Sélestadiens répondent quasi systématiquement et parviennent même à prendre l’avantage un court instant (12-13, 28′). Cela ne suffit pas à faire vaciller des Dijonnais pleins de courage et la première période s’achève sur un score nul logique tant les deux équipes ont fait jeu égal, 14-14.

Un petit avantage

Dijonnais et Sélestadiens se sont rendu coups pour coups © Eric BONTEMPS
Dijonnais et Sélestadiens se sont rendu coup pour coup © Eric BONTEMPS

Le deuxième acte démarre avec une physionomie identique et il faut attendre un 21-23 (43′) en faveur du DBHB pour que ce dernier parvienne à se procurer une avance davantage intéressante. Gutfreund mais aussi Rac soutiennent bien Naudin en attaque et Dijon atteint son meilleur écart du match à +5 (28-23, 55′). On se dit alors que le match est peut-être en train de tourner définitivement en faveur du DBHB mais c’était sans compter sur un Savic sur-motivé côté Sélestat ce soir, avec 11 buts à son compteur. Il parvient à faire recoller son équipe à 29-26 (59′) malgré la vingt-neuvième réalisation bourguignonne signée Lemal. Le dernier but de Poletti n’est pas validé, mais le DBHB parvient à bien défendre sur la dernière possession alsacienne pour conserver 3 points d’avance. C’est à la fois beaucoup et très peu, quand on se rappelle que la semaine dernière, Massy avait pris cinq longueurs d’avance avant de totalement sombrer à Sélestat. Mais les Sélestadiens ont clairement annoncé que ces 3 points seront plus difficiles à récupérer que les 5 contre Massy, jugeant le DBHB bien supérieur à leur précédent adversaire. Il est vrai que Dijonnais et Sélestadiens ont chacun affiché un haut niveau de jeu, et que le match retour ce dimanche sera très probablement une nouvelle fois extrêmement indécis. Comme à Mulhouse, un bus de supporters dijonnais fera le déplacement afin d’essayer de pousser son équipe vers la D1.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.