31 octobre 2020

Triathlon de Dijon : les réactions

Après les épreuves sprint et half du triathlon de Dijon, DIJON-SPORTnews a recueilli les réactions des vainqueurs, Adrienne Langlois et Pierre Alain Nicole sur le sprint; Isabelle Ferrer et Daniel Besse sur le half.

 

TOUTES LES PHOTOS DE LA JOURNEE DE SAMEDI ICI

 

Adrienne Langlois © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Adrienne Langlois © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Adrienne Langlois : “Je ne devais pas participer car blessée à la voute plantaire depuis mars ; cependant, je devais tester mes semelles en conditions de course avant le départ en congés d’été de mon podologue ! Je ne me suis pas faite prier et me suis donc inscrite à la dernière minute vendredi. Cela a de gros avantages : pas de stress avant, pas besoin d’adapter sa semaine précédente niveau entraînements ! Je me suis retrouvée sur le départ sans même appréhender la natation, chose suffisamment rare pour être soulignée ! La course à été du bonheur du début à la fin : être à domicile, avoir une météo plutôt clémente, nager raisonnablement bien, trouver que son vélo avance comme il faut, et finir en beauté en course à pied derrière le VTT ouvreur sous les encouragements de tous les dijonnais ! Merci à l’organisation et aux bénévoles sans qui ce tri serait difficilement réalisable !”

 

 

Pierre Alain Nicole © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Pierre Alain Nicole © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Pierre Alain Nicole : ” J’ai essayé de faire une bonne natation pour limiter l’écart avec les premiers et surtout Dylan Magnien… Ensuite, j’ai fait un gros vélo sur un parcours qui me convenait (vent de face avant la Cude, la montée, et la descente ou j’ai pu encore creuser l’écart). J’ai soufflé brièvement sur la fin du vélo pour pouvoir faire une très bonne course à pieds, domaine où Dylan Magnien est fort. Je suis partie très fort pour pas que Dylan puisse m’apercevoir. En fin de compte, j’ai bien couru et j’avais une avance suffisante pour savourer ma victoire sur mes terres“.

 

 

 

Isabelle Ferrer SDR
Isabelle Ferrer SDR

 

Isabelle Ferrer : ” Dijon, c est ma ville, mon premier tri, mon premier club. Il me tient à cœur de briller aux yeux de ceux qui m’ont connue débutante, qui m ont entraînée, ceux que j’entraîne, ceux qui me supportent et ceux que j’aime. Une victoire sur ce fameux triathlon, c’est toujours une joie immense. Les motivations principales étaient de reconnaître le parcours de mon dernier championnat de France l’ année prochaine (NDLR : le parcours de cette année était nouveau et servait de test pour être celui du championnat de France l’an prochain) et de courir sur mes terres. J’ai pris le départ assez fatiguée puisque j ai enchaîne 3 halfs Ironman et un court distance en 4 semaines.Je me concentre maintenant sur mes 2 plus gros objectifs de l’année: l’ embrunman et les championnats du monde de triathlon. Merci à vous, Dijon

 

Daniel Besse : voir par ailleurs

 

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.