29 octobre 2020

Gros coup de chaud sur le 13ème tour de Côte d’Or.Cette première étape Nuits St Georges, Arnay le Duc, s’annonçait difficile avec la chaleur et il ne fallait pas traîner derrière dans les premiers kilomètres pour ne pas louper le bon wagon. A peine 20 kms de course  et le peloton est déjà morcelé sur les petites routes usantes de Côte d’Or. Denis Repérant, directeur sportif du SCO Dijon nous raconte.

 

Rapidement des  dégats

Les coureurs en difficulté font l’effort pour recoller à la tête mais devant, cela relance sans cesse, il faut toujours être présent et après 60 kms ils ne sont plus qu’une cinquantaine dans le coup, puis rapidement plus qu’une trentaine. Les routes étroites et  jamais plates font leur effet et l’on constate de nombreuses défaillances (également dans le camp Dijonnais, Barillot et Guillonet sont relégués dans un second groupe).

 

Valentin Devercher règle au sprint © Bruno Arnoux/SCO Dijon
Valentin Devercher règle au sprint Edouard Lauber © Bruno Arnoux/SCO Dijon

Deux hommes en tête

Toutes les équipes sont représentés et la course va prendre une autre tournure dans les 50 derniers kilomètres. Deux grosses écuries, Etupes et Roanne lancent chacune un coureur en tête. Le peloton, du moins ce qu’il en reste, tarde à réagir. L’avance des 2 hommes (Valentin Deverchere pour Roanne et Edouard Lauber pour Etupes) augmente, ils s’entendent à merveille. Ils voient néanmoins quelques coureurs se rapprocher, mais c’est sans compter sur une erreur de parcours du groupe de contre, qui revenu à 20 secondes se retrouve à 1 min 30… La messe est dite.

 

Deverchere le plus fort au sprint

Le Dijonnais Jérémy Cabot prend la 6ème place © Bruno Arnoux SCO Dijon
Le Dijonnais Jérémy Cabot prend la 6ème place © Bruno Arnoux SCO Dijon

les 2 se jouent la victoire et c’est le jeune Valentin Deverchere (coureur espoir) qui l’emporte au sprint endossant ainsi le premier maillot jaune de ce 13eme Tour de Côte d’Or. Il endosse également le maillot blanc de meilleur jeune. Edouard Lauber 2eme est le plus combatif. (Les coureurs d’Aix en Provence s’octroient les maillots des grimpeurs et sprinteurs). Dans le groupe de derrière, 27 hommes à une petite trentaine de secondes, on retrouve le Dijonnais Jérémy Cabot (6eme). Les autres coureurs sont loin, la chaleur a joué un rôle important et il faudra bien récupérer pour les 2 étapes de samedi avant un difficile final dimanche!

 

 

 

Le premier podium de ce TCO 2016 avec les maillots distinctifs © SCO Dijon
Le premier podium de ce TCO 2016 avec les maillots distinctifs © SCO Dijon

Palmarès de la première étape

13627100_10153887669423871_5980474108515475673_n

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.