6 avril 2020

Triathlon DN2 féminine : réactions dijonnaises

Après la belle deuxième place des Dijonnaises de Dijon Triathlon hier à Gray lors de la troisième manche de D2 féminine, DIJON-SPORTnews a recueilli les réactions des trois dijonnaises ayant terminé dans le top 10, Pauline Purro, Adrienne Langlois et Julie Marano

 

Pauline Purro sort de l'eau en 4ème position © Trimax magazine
Pauline Purro sort de l’eau en 4ème position © Trimax magazine

Pauline Purro : ” En natation je sors 4eme en restant dans les pieds. Julie Marano nous a fait le rythme et sort en tête. De la sortie d’eau à la transition nous avons une longue partie à courir, je ne m’affole pas mais vois que derrière les écarts ne sont pas grands. Nous partons en vélo à 5 puis très vite une athlète est lâchée ( CRV Lyon). Nous ne parvenons pas à partir à 4 Un groupe revient fort de l’arrière et nous rejoint.  Malheureusement l’entente n’est pas bonne donc nous n’arrivons pas à creuser de gros écarts avec le peloton de derrière. En course à pied Julie part en tête et moi en 3 ème ou 4 ème position, j’arrive à partir fort et rester 3 ème pendant un tour, malheureusement des filles du peloton reviennent dans le 2 ème tour et je termine donc 5 ème ( Adrienne 6 et Julie 10 ). Je suis très contente de ma course. Nous sommes 2ème par équipe sur cette étape et au général, mais rien est fait car la finale  à Angers le weekend prochain compte pour 1.5 de coefficient. La victoire n’est jamais très loin, chaque point compte donc on verra la semaine prochaine. Mais pour la montée en D1 je pense que c’est clair que l’équipe montera.

 

Adrienne Langlois a tenté de protéger ses coéquipères en tête durant le vélo © Trimax magazine
Adrienne Langlois a tenté de protéger ses coéquipères en tête durant le vélo © Trimax magazine

Adrienne Langlois : ” Je suis vraiment satisfaite de ma course aussi bien à titre individuel que collectif : ma natation s’est très bien passée compte tenu de mes lacunes dans cette discipline : pas de bataille comme à la Rochelle, et pour une fois de bonnes sensations sur tout le parcours. Je sors bien mieux placée que d’habitude (34 eme), ce qui me permet de rejoindre très vite en vélo le groupe de chasse où se trouve Caro V. Malheureusement, elle crève dès le second tour (sur 5) et je me retrouve seule de l’équipe dans ce groupe de 20-30 filles, avec pour mission de le ralentir au maximum pour protéger mes 2 co-équipières Julie et Pauline qui sont en tête. La tâche n’est pas aisée, les filles du groupes étant tout sauf enchantées de ne pas parvenir à se rapprocher de la tête de course. A l’issue des 20 km, l’écart avec la tête s’est creusé de 40″ à 1 minute: mission accomplie ! J’entre en tête de mon groupe dans la zone de transition et démarre ma course à pied avec l’objectif remonter au maximum sur les premières. Je parviens à doubler encore quelques filles en réalisant le 3ème temps sur le parcours. Je termine 6ème au global derrière Pauline, ma meilleure performance en championnat.

Julie Marano a perdu quelques places sur la course à pieds © Trimax magazine
Julie Marano a perdu quelques places sur la course à pieds © Trimax magazine

Malgré la crevaison de Caro, l’équipe parvient à se classer seconde sur l’étape, ce qui montre que malgré les aléas, nous avons toujours un très bon niveau collectif ! On peut donc partir confiantes pour la prochaine et dernière étape du championnat à Angers la semaine prochaine ! A titre individuel, je suis agréablement surprise par ma natation et soulagée de voir que sans entraînement depuis mars, ma course à pied est toujours très correcte ! Si ça avait été une course individuelle, j’aurais vraiment roulé et aurais pu espérer un podium. Mais c’était une course collective, donc la stratégie est différente et au global, c’est une véritable satisfaction de contribuer à notre seconde place au général à à peine deux points des 1ères

 

Julie Marano : “J’ai tout de suite pris les commandes de la partie natation et je sors de l’eau en tête, sur le 1er tour de vélo nous avons essayer de partir à 4, en vain. Nous étions donc une dizaine en tête mais toutes les filles n’ont pas participé,  donc on pose le vélo avec moins d’avance que sur les étapes précédentes. La course à pied s’est plutôt bien passée même si le second tour était plus difficile. Je suis contente de mon résulta (10ème) t ainsi que de celui de l’équipe (2ème) . Place maintenant à la dernière étape le weekend prochain à Angers pour concrétiser la montée en D1

 

Un grand merci à Trimax magazine pour les photos vous pouvez joindre ce magazine spécialisé dans le triathlon à l’adresse Redaction.trihebdo@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.