13 décembre 2019

Une victoire avant les choses sérieuses pour le Stade Dijonnais

Pour son dernier match de préparation avant d’attaquer dimanche prochain le championnat de Fédérale 1 de rugby face à Nîmes, le Stade Dijonnais recevait ce samedi à Bourillot les espoirs du Stade Français Paris. Au terme d’une rencontre durant laquelle tout n’a pas été parfait, les Dijonnais dominateurs de bout en bout à défaut d’être flamboyants se sont imposés sans discussion 19 à 5 avec trois essais à la clef.

 

Les photos de la rencontre ICI

 

On peut regarder le verre à moitié vide au terme de cette rencontre et se dire que le jeu n’a pas été spectaculaires et surtout que le stade a mis un temps fou avant de se montrer efficace, mais on peut aussi voir la moitié pleine et se dire que ce genre de match aurait aussi bien pu être vendangé et que les jeunes dijonnais ont su faire preuve de patience et d’abnégation jusqu’au bout pour finalement l’emporter et que cela est plutôt de bon augure.

 

Dijon a buté sur la défense parisienne durant la première période © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Dijon a buté sur la défense parisienne durant la première période © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Une première période improductive

Des 40 premières minutes on retiendra essentiellement le score nul et vierge 0-0. Le public n’a pas vraiment eu l’occasion de s’enflammer durant cet acte initial, dominé territorialement certes par ses favoris, mais sans que cette domination ne soit productive. Dijon a passé l’essentiel du temps dans le camps adverse, multipliant les pénal touches ou le jeu au ras tentant d’enfoncer la jeune défense parisienne souvent à la faute mais qui a courageusement défendu sa ligne sans craquer. Les amateurs de jeu au large sont sans doute restés un peu sur leur faim, mais n’oublions pas que cette rencontre était avant tout une répétition destinée à travailler. On a senti que les intentions étaient bien là mais que l’exécution pêchait encore.

 

Florian Peyrat inscrit le second essai dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Florian Peyrat inscrit le second essai dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

3 essais dijonnais

La seconde période permettait àDijon de reprendre son occupation territoriale et d’acculer Paris dans ses 22 m. Une échauffourée éclatait suite à un regroupement. L’arbitre appliquait une sanction de Salomon en mettant un rouge de chaque côté. Dans la foulée Dijon marquait une première fois, le directeur de jeu accordant un essai de pénalité suite à un énième maul écroulé par la défense visiteuse (7-0 vers l’heure de jeu). Par la suite Dijon poursuivra sa domination avec quelques lancements prometteurs. Florian Peyrat inscrira un second essai de filou suite à une pénalité rapidement joué pour lui même et Damien Mettey finira le travail après un petit coup de pied rasant judicieux de la recrue espagnole Sergi Aubanel. 19-5 au final, Laurent Bonventre voulait retenir les bonnes choses de cette confrontation même s’il est bien conscient que ce sera une toute autre histoire dès dimanche prochain.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.