22 août 2019

A Paris, le DFCO n'aura rien à perdre

Trois jours après le match nul concédé sur sa pelouse contre Metz, le DFCO se déplace ce mardi soir sur la pelouse du Parc des Princes pour affronter le PSG, large favori de cette rencontre.
 

Baptiste Reynet aura du travail sur la pelouse du Parc. Crédit : Nicolas GOISQUE
Baptiste Reynet aura du travail sur la pelouse du Parc. Crédit : Nicolas GOISQUE

C’est l’une des affiches les plus déséquilibrées de la saison. Dans le coin gauche, on retrouve l’ogre parisien. Quadruples champion de France en titre, les hommes d’Unai Emery, arrivé au sein du club parisien cet été, sont en quête d’un nouveau titre national. Même si le début de championnat n’est pas parfait, les Parisiens restent sur une cinglante victoire face au Stade Malherbe de Caen avec notamment un quadruplé d’Edinson Cavani (6-0). Dans le coin opposé, on y retrouve sûrement le petit poucet de cette Ligue 1. Sur la pelouse du Parc des Princes, les protégés d’Olivier Dall’Oglio ne partiront pas avec l’étiquette de favori et n’auront surtout aucune pression. “Ça va être un match compliqué. C’est du solide, du très haut niveau. D’un autre côté, c’est enrichissant pour nous, pour apprendre le très haut niveau. C’est une très bonne expérience. On n’y va pas pour faire de la figuration : on ira avec nos armes, ils ont les leurs. On mettra une stratégie en place et on fera au mieux pour faire honneur à notre maillot.
Dijon devra se montrer très efficace. Crédit : Nicolas GOISQUE
Dijon devra se montrer très efficace. Crédit : Nicolas GOISQUE

La place à l’exploit ?

Face à l’armada parisienne, le DFCO ne partira pas dans la peau d’une victime et vendra fièrement sa peau. “On ne va pas jouer avec un bloc très bas, sinon ça va nous user et on va être en difficulté. On ne va pas là-bas pour se promener : il  faudra forcément s’exposer de temps en temps. C’est difficile contre des équipes complètes comme ça. Si on laisse des espaces, ils vont vite. Si on joue très bas, ils ont aussi les garçons qui sont capables d’éliminer dans les petits espaces. Il y aura des choix à faire.” Mais le football est loin d’être une science exacte et l’incertitude prend une place importante. Face au PSG, l’exploit semble inespéré mais Olivier Dall’Oglio veut y croire. “Il y a toujours la place pour faire un exploit. On a fait un exploit contre Lyon chez nous. Il faut qu’il y ait des circonstances favorables, un brin de chance, une équipe en face qui joue moins bien, qu’on soit à notre meilleur niveau et que Baptiste Reynet fasse des exploits. Il y a toujours de l’espoir. On sait que ça va être très compliqué. Il y a eu des exploits dans l’histoire, on peut en faire partie aussi : on ne risque pas grand-chose.
Crédit : Site officiel du DFCO
Le groupe dijonnais contre le PSG
Leroy, Reynet – Abdelhamid, Bouka Moutou, Chafik, Lang, Loties, Rüfli – Abeid, Balmont, Belmonte, Gastien, Lees-Melou, Marié, Sammaritano – Bahamboula, Diony, Rivière
Blessés : Amalfitano (genou), Martin (adducteurs), Rosier (reprise), Tavares (cheville)
Suspendu : aucun
Choix de l’entraîneur : Allain, Bela, Bernard, Sarrabayrouse, Varrault

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.