23 septembre 2019

Tremblay s'impose en costaud face à un DBHB courageux

Grosse affiche au palais des sports ce soir ou le Dijon Bourgogne Handball recevait Tremblay en France, leader après deux journées et candidat déclaré à la montée en fin de saison. Occasion pour Dijon de passer un test grandeur nature mais aussi de débloquer son compteur point après le report de son premier match et sa défaite de samedi dernier à Pontault. Face à une équipe très physique et extrêmement rapide au jeu parfois brillant , le DBHB qui a eu du mal à se mettre en route s’est battu avec ses armes mais s’incline (30-34)
 
On retrouve dans le collectif de Tremblay beaucoup d’ex pensionnaires de D1 dont le champion de France ex Dunkerquois Erwan Siakam mais aussi trois transfuges du PSG, Samuel Honrubia, Patrice Annonay et Mladen Bojinovic des pointures !! Sur le papier l’expérience a clairement choisi son camp. Côté Dijon on note évidemment la première titularisation du demi-centre Medhi Ighirri l’ex Mulhousien.
 

Tremblay c'est grand physique rapide puissant © NikoPhot
Tremblay c’est grand physique rapide puissant © NikoPhot

l’attaque dijonnaise en difficulté
dès le début de rencontre la défense 0-6 extrêmement costaud de Tremblay met en difficulté l’attaque dijonnaise menée d’abord par Naudin puis par Ighirri. La muraille formée par   a bien du mal à être contournée et Annonay veille au grain derrière ce rempart. Durant les 15 minutes initiales Dijon ne score qu’à trois reprises dont sur trois exploits individuels, un coup franc protégé de Naudin et deux 1 contre 1 d’école signés Ighirri et Chanussot. Pendant ce temps Tremblay joue toutes les montées de balle et engagement  à fond. Sadoveac très en vue en début de match et Tomas très rapide sur son aile droite font rapidement grimper le score (3-9,15′) le temps mort pris par Richardson à 3-6 restant sans effet.
 
Dijon a du puiser dans ses ressources pour ne pas se faire décrocher avec un belle première pour Ighirri © NikoPhot
Dijon a du puiser dans ses ressources pour ne pas se faire décrocher avec un belle première pour Ighirri © NikoPhot

Un retour aux tripes
Plus physique Tremblay fait pour le moment jouer sa taille avec de grands gabarits qui passent au dessus de la défense dijonnaise de surcroît plus sanctionnée que sa vis à vis par des arbitres perdant parfois le fil du jeu. Dijon fait e dos rond et resserre la défense agressant un peu plus le porteur du ballon et coupant les lignes de passe avec un défenseur avancé. Résultat les locaux récupèrent quelques ballons et les exploitent bien Chardon bien décalé puis Ighirri sur un nouvel exploit personnel et Poletti qui s’arrache au pivot permettent un premier rapproché (6-10,19′). Las une nouvelle exclusion de Pasquet sous les huées du public permet à Tremblay de reprendre le large 7-14 sur un nouveau but de Sadoveac 24′. Mais alors qu’on s’inquiète d’un possible découragement local, les 5 dernières minutes deviennent folles avec des coups de sifflet pas forcément lisibles mais qui permettent à Dijon de recoller à trois buts à la faveur de montées de balles et contre attaques proprement menées . A la mi-temps les hommes de Richardson ne s’en tirent pas si mal  vu le scénario (13-16,30′)
 
Annonay a parfois sembler bien grand aux attaquants dijonnais © NikoPhot
Annonay a parfois sembler bien grand aux attaquants dijonnais © NikoPhot

Tremblay ne tremble pas
Mieux à la faveur d’une exclusion temporaire coté visiteur Dijon recolle de suite à une longueur (16-17,32′). Mais alors que Naudin part en contre pour l’égalisation il se fait intercepter par Siakam qui sort du banc et Tremblay au complet reprend ses aises par Marche et Courtois en contre (16-20, 36′). Les visiteurs mettent beaucoup de rythme dans la partie mais Dijon répond avec ses armes. Ighirri distille des passes géniales vers son pivot, marque lui même sur interception propulse Naudin sur un superbe croisé et navigue à -5, -4 sans parvenir à se rapprocher davantage, Annonay faisant encore mal dans sa cage (20-25, 45′, 25-30,53′).
 
Bojinovic a montré de beaux restes © NikoPhor
Bojinovic a montré de beaux restes © NikoPhor

et s’impose au final
Il faut dire que le banc de Tremblay est à la hauteur. C’est le cas de le dire avec Sako qui s’élève à 4 reprise bien au dessus de la défense locale pour bombarder les lucarnes dijonnaises. Marche fait apprécier sa puissance au pivot, Bojinovic son coup de poignet à l’aile, Naudin lui est impeccable au pénalty et tremblay gère son avantage sur les dernières minutes pour s’imposer face à un DBHB courageux qui aura eu du mal à rentrer dans son match et qui ne dispose pas des mêmes cartes que son adversaire du soir. Pour la petite histoire le match se termine sur un 3-0 dijonnais par trois contre attaques laser signé de la jeunesse locale Virgile Carrière (30-34,60′)
 
 
 
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.