18 septembre 2019

l’adresse de la JDA vient à bout du Portel

Pour son premier match de Pro A de cette nouvelle saison à domicile, la JDA accueillait samedi au palais des sports le Portel.  Toujours privé de Jacques Allingué, les Dijonnais comptaient cependant bien engranger une première victoire cette saison et marquer leur territoire. Chose faite grâce notamment à un dernier quart temps de feu d’Axel Julien et une grosse adresse au delà de la ligne des 8 m (13/24) pour un score final de 95-78.

 

L’écart final pourrait laisser penser que tout fut simple pour la Jeanne. Si la première période a plutôt été bien maîtrisée, le troisième quart a tout remis en question avec des visiteurs passant même un temps devant et abordant l’ultime quart avec un seul point de retard. Malheureusement pour eux Axel Julien a alors pris feu.

 

18 pts  5 rebonds défensif un match sérieux pour Miles © FOXAEP
18 pts 5 rebonds défensif un match sérieux pour Miles © FOXAEP

première mi-temps sérieuse

On craignait quelque peu pour le secteur intérieur dijonnais face aux grands gabarits du Portel. Même si Dijon a au final perdu la bataille du rebond, la Jeanne a plutôt assez bien résisté dans ce secteur. D’ailleurs c’est Passave- Ducteil qui est le Dijonnais de ses premières minutes avec 8 points marqués d’entrée. Comme la défense dijonnaise est bien présente et que l’adresse est très correcte, l’affaire s’engage bien et après 10 minutes les hommes de Legname font la course entête (23-16,10′). Même tonneau durant le second tiers avec un Holston bien en jambes qui imprime le rythme et met ses coéquipiers en bonne position. Résultat, La JDA rentre assez tranquille au vestiaires (43-32,20′).

 

Deux derniers quarts contrastés

Cependant, elle semble malheureusement y être restée durant un troisième quart médiocre. La domination intérieure du Portel se fait particulièrement présente durant ce troisième quart et les dijonnais voient leur avantage fondre comme neige au soleil. La défense efficace en première période est aux abonnées absents. Les visiteurs passent 26 points en 10 minutes, prenant même l’avantage (52-55 soit 23-9 sur le quart à ce moment là !!). Heureusement Dijon finit par réagir en toute fin de quart pour repasser devant in extremis (59-58,30′).

Axel Julien a illuminé la fin de match © FOXAEP
Axel Julien a illuminé la fin de match © FOXAEP

Et puis le dernier quart va être celui d’une adresse incroyable 36 points marqués, un Axel Julien supersonique  à 100% à 3 points sur ce quart final (4/4), le reste de l’équipe au diapason (5 Dijonnais à plus de 15 d’évaluation dont 29 pour Julien et 21 pour Holston)  avec ses tirs longue distance rentrant régulièrement. Une adresse insolente qui renverse les derniers espoirs visiteurs. Une fin de match qui enflamme le palais mais sur laquelle Dijon doit se dire qu’il ne pourra pas toujours compter et qu’il faudra donc limiter les trous d’air comme celui subit durant le troisième quart.

Dijon recevra Gravelines le lundi 10 octobre à 20h30 pour la troisième journée

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.