1 octobre 2020

Aurillac-Arpajon – DFCO féminin : le duel des extrêmes

Ce dimanche après-midi en D2 féminine (15h), la lanterne rouge du groupe B, Aurillac-Arpajon, reçoit le leader, Dijon. Un “choc des extrêmes” aux allures de match piège que ne devra pas manquer le DFCO.

Imposer sa supériorité

Agnès Kouamé et ses partenaires veulent ramener un résultat d'Aurillac (Crédit photo : Nicolas Goisque)
Agnès Kouamé et ses partenaires veulent ramener un résultat d’Aurillac (Crédit photo : Nicolas Goisque)

Après 5 journées, la formation d’Aurillac-Arpajon pointe à la dernière place du classement avec un seul petit point. Une certaine surprise car la saison passée, les Auvergnates avaient passé toute la saison dans la première moitié de tableau, jamais véritablement inquiétées par le maintien. Cela montre que la réforme de la D2 élève de façon considérable le niveau de ce championnat, et que chaque équipe devra batailler jusqu’au bout, en bas comme en haut du classement. Mais ce début de saison compliqué du FC2A s’explique également par la perte de plusieurs éléments, notamment de sa joueuse phare et meilleure buteuse du précédent exercice, Pamela Babinga (partie pour le club de Soyaux en D1). Cela se ressent sur l’attaque auvergnate, qui n’a inscrit que deux petits buts depuis le début de saison. Côté DFCO, on reste sur une prestation relativement mitigée face à Grenoble (1-1), mais qui aura démontré la force de caractère et la solidarité de cette équipe avec une deuxième mi-temps de bonne qualité. Dijon pourra compter sur une défense qui gagne progressivement en solidité avec une charnière centrale Trévisan-Corne difficile à bouger, et une attaque plutôt en réussite jusqu’à maintenant, notamment Laura Bouillot (5 buts) qui par ailleurs a été récompensée de ses efforts en étant appelée en équipe de France B. De nombreux atouts que le DFCO devra faire valoir pour passer l’écueil d’Aurillac-Arpajon, sachant qu’entre-temps, Grenoble qui reçoit Metz ce samedi soir aura peut-être mis la pression en haut du classement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.