17 octobre 2019

Saint-Étienne – DFCO : refroidir le Chaudron

Le DFCO se déplace chez les Verts ce dimanche à 17h. Un match où les Stéphanois font logiquement office de favoris. Sans pression, Dijon essayera de créer la surprise pour engranger ses premiers points à l’extérieur cette saison.

Deux équipes instables

Loïs Diony est l'homme en forme du moment © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Loïs Diony est l’homme en forme du moment © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Saint-Étienne sort d’un revers au Parc OL, avec une défaite 2-0 dans le derby. Depuis le début de saison, les Verts sont poussifs dans le jeu et marquent peu… et plus de la moitié de leurs buts sont inscrits sur phases arrêtées. Ils sont aussi spécialistes des réalisations dans le money-time, en témoignent leurs égalisations contre le PSG ou encore en Ligue Europa. Mais le buteur attitré de Saint-Étienne en ce début d’exercice, Robert Beric, sera absent ce dimanche tout comme Romain Hamouma. Des absences qui pourraient diminuer le secteur offensif stéphanois. En revanche, plusieurs joueurs sont de retour pour la réception des Bourguignons, notamment le capitaine Loïc Perrin. L’ancien dijonnais, Benjamin Corgnet, qui n’a pas la confiance de Christophe Galtier, n’est quant à lui pas du tout dans le groupe. Côté dijonnais, il faudra composer avec plusieurs absences, notamment en défense puisque les latéraux Vincent Rüfli et Arnold Bouka-Moutou sont blessés, de même que Jordan Marié au milieu de terrain. Le club dijonnais récupère toutefois lui aussi quelques retours de blessure (Romain Amalfitano et Julio Tavares). Des retours qui posent question sur le dispositif que choisira Olivier Dall’Oglio : conservera-t-il le 4-3-3 utilisé contre Rennes et Montpellier, ou privilégiera-t-il un 4-4-2 qui était préféré jusqu’à la blessure de Julio Tavares contre Metz ? Pour Saint-Étienne, les interrogations sont plus nombreuses encore étant donné que Galtier a expérimenté plusieurs mises en place tactiques en ce début de championnat. Dans tous les cas, pour les Dijonnais, il faudra avant tout y aller à l’envie et faire preuve de hargne pour ramener un résultat du Chaudron, qu’il serait bon de refroidir.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.