23 septembre 2019

Le DFCO s’en sort bien face à Lorient

En recevant Lorient, bien mal en point en ce début de championnat, le Dijon Football Côte d’Or comptait bien effacer la déception ressentit après le nul face à St Etienne et engranger trois nouveaux points à domicile. Les Bourguignons, toutefois privés de nombreux titulaires se méfiaient cependant de la bête bretonne  blessée. Et ils n’avaient pas tord car la petite victoire obtenue (1-0) est plutôt flatteuse.

 

Les Dijonnais peuvent en effet remercier principalement leur dernier rempart Baptiste Reynet auteur d’une prestation remarquable, notamment lors d’une première mi-temps difficile pour les Dijonnais durant laquelle, Lorient a multiplié les situations dangereuses et que les hommes de Dall’Oglio ont “miraculeusement” terminé sans but encaissé.

 

Reynet a réalisé des miracles © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Reynet a réalisé des miracles © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Lorient le plus dangereux

Bon soyons totalement Honnête, durant 20 minutes on a pratiquement rien vu à Gaston Gérard, le match s’engageant sur un rythme particulièrement lent entre deux équipes ne prenant pas le moindre risque et cherchant surtout à éviter de se mettre en danger. Puis le match se lance à la 20ème minute sur un premier double exploit de Baptiste Reynet. Sur un corner Breton Ciani s’élève au dessus de la défense locale et claque une tête violente que le portier repousse superbement; le ballon retombe dans les îeds de Bellugou à 6 mêtres du but mais Reynet pourtant à terre parvient à tendre le pied pour écarter à nouveau le danger, superbe. La défense dijonnaise et son portier devront encore parer au plus pressé notamment sur les coups de pieds arrêtés ou centre de Lorient( 25′,27′,31′,37′). Et Dijon me direz vous ? Une seule occasion avec Diony lancé en profondeur qui élimine lecomte et redresse son ballon dans un angle fermé pour Less Melou trop court. C’est bien peu et Lorient aurait sans doute mérité mieux au moment de regagner les vestiaires.

 

Tavares a eu plusieurs occasion mais a manqué de justesse © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Tavares a eu plusieurs occasion mais a manqué de justesse © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Dijon reprend le contrôle 

Il faut changer quelque chose pour notamment faire remonter le bloc qui a joué dans son camps quasiment toute la première période. Dall’Oglio remplace Belmonte par Tavarès histoire d’avoir un point d’appui devant. Le résultat ne se fait pas attendre puisque c’est Dijon qui a son tour s’installe dans le camps lorientais. Les centres et frappes s’enchaînent maintenant côté dijonnais, sans grand danger pour Lecomte cependant. A l’heure de jeu le public réagit positivement à l’entrée de Romain Philippoteaux côté Lorient, on a pas oublié “le lutin remuant” à Gaston Gérard. Dijon continue son pilonnage, Tavarès se débarrasse de Ciani et frappe au dessus, il ne parvient pas ensuite à reprendre un bon centre d’Abeid, Lees Melou expédie une frappe de mule de peu à côté. Dijon pousse mais manque de justesse dans le dernier geste à l’image de cet incroyable raté de Tavarès impeccablement servi par Lees Melou et qui ne cadre pas seul à 5 mêtres du but (85′).

 

 

91ème minute Liotès délivre le stade © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
91ème minute Liotès délivre le stade © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Et Lotiès assomme Lorient

Alors qu’on se dirige tout droit vers un 0-0, Rivière tout juste rentré prolonge un corner de la tête vers le deuxième poteau où surgit Lotiès pour propulser d’une tête plongeante le ballon au fond des filets de l’infortuné Lecomte. Cette fois-ci la réussite est dijonnaise et elle fait très mal aux Lorientais qui ne méritaient sans doute pas cela sur l’ensemble de la rencontre. Dijon aura eu le mérite de se reprendre en seconde période et d’y croire jusqu’au bout. Les Bourguignons grimpent à la 13ème place.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.