1 octobre 2020

Le DFCO Féminin contrarié par Vendenheim

Le DFCO Féminin concède un nouveau match nul à la maison, face à Vendenheim (1-1). Empruntées, les Dijonnaises n’ont pas réalisé une grande partie mais sont toutefois parvenues à arracher l’égalisation en fin de rencontre. Un résultat qui leur permet de rester leader, à la faveur d’un meilleur goal-average que le Val d’Orge.

Une rencontre poussive

Le DFCO n'a pas réussi à imposer son jeu contre Vendenheim (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)
Le DFCO n’a pas réussi à imposer son jeu contre Vendenheim (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)

On savait cette journée décisive, avec trois chocs en haut du tableau. Mais plutôt que de se décanter, les positions au classement se sont au contraire  resserrées. Le DFCO, qui a beaucoup déjoué face à Vendenheim, peut se mordre les doigts même s’il a évité le pire. L’entame de match n’est pourtant pas mauvaise de la part des Rouges, qui se procurent tout de suite une belle occasion de but, par l’intermédiaire de Ludivine Bultel. Toutefois, après un premier quart d’heure intéressant mais sans réussite, les Dijonnaises rentrent vite dans le rang et ne produiront rien de plus jusqu’à la pause. Pire, elles encaissent un but juste avant celle-ci, Bitterlin reprenant un centre au second poteau (0-1, 44′). Réalisme maximum pour Vendenheim qui ne s’est pourtant pas montré génial outre-mesure, mais parvient à poser des problèmes au DFCO. À la mi-temps, les Dijonnaises se retrouvent donc dans une position similaire à celle du match contre le GF38 lors de la dernière rencontre à domicile.

Le DFCO sauve les meubles

Comme contre Grenoble, Laura Bouillot permet au DFCO d'arracher un point (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)
Comme contre Grenoble, Laura Bouillot permet au DFCO d’arracher un point (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)

Malheureusement la seconde période recommence avec les mêmes soucis. Dijon affiche bien trop de déchets techniques et manque d’inspiration pour être en mesure de mettre en péril son adversaire. D’autant plus que la formation dijonnaise est privée de la qualité technique d’Alexandra Atamaniuk au milieu de terrain, suspendue. Il faudra attendre les vingt dernières minutes pour que les locales se réveillent enfin et posent davantage le jeu, après avoir recherché un jeu long stérile et inefficace le reste de la partie. Cela va mieux et, comme face à Grenoble, c’est l’inévitable buteuse Laura Bouillot qui égalise en reprenant une balle lâchée par la gardienne (1-1, 82′). Sur cette lancée, Dijon pousse alors pour chercher la gagne et obtient une ultime occasion au bout du temps additionnel, après un coup-franc de Bouillot repoussé par la portière alsacienne mais face au but Cuynet ne peut correctement ajuster sa tête. Le DFCO doit donc se contenter d’un match nul à la maison, décevant certes car il y avait l’occasion de faire un petit trou par rapport à Grenoble (vaincu 3-1 à Toulouse), mais aussi un moindre mal au vu du match. Le Val d’Orge, tombeur de Nîmes, rejoint Dijon en tête du championnat. Une réaction dijonnaise est attendue dès samedi prochain face au promu Metz ESAP puisque le DFCO recevra pour la deuxième fois consécutive.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.