20 août 2019

Cheruyot et Girardot survolent la Chevignoise

Avec pas loin de 1000 engagés sur la totalité des courses, la Chevignoise 2016 organisée par le service des sports de la ville de Chevigny St Sauveur a encore connu un gros succès public ce dimanche. Outre la course vedette du 10 km et ses 700 participants, deux courses jeunes et une épreuve de 4,5 km pour ouvrir la journée permettent à chacun de trouver son compte. Sur le 10 km le kényan Cheruyot chez les homes et Adélaïde Girardot chez les féminines ont survolé l’épreuve.

 

1500 Photos des courses ICI

 

En arrivant aux abords du gymnase Jean-Marc Boivin ce dimanche matin , on est accueilli par la célèbre voix de Christian Guyot, l’un des habituels speaker des courses en Côte d’Or et bible de la discipline s’il en est. Le premier départ est prévu à 9 h30 avec les 4,5 km ouvert à tous et  comptant notamment pour le challenge de l’étoile de la catégorie cadet.

Dimitri Korolev et Isabelle Bodoignet © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Dimitri Korolev et Isabelle Bodoignet © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Korolev de père en fille.

Sur cette distance c’est un revenant, Dimitri Korolev qui s’impose en 15’39 reléguant son dauphin, le cadet Nathan Doras (Vingeanne’s teenager), grand habitué des premières places dans sa catégorie d’âge à 16 secondes 15’55. Bertrand Quintin de l’ACR Dijon complète le podium en terminant dans le même temps. Chez les féminines Isabelle Bodoignet 22ème au scratch l’emporte en 19’23 devant la Cadette Camille Rodet, elle aussi des Vingeanne’s teenager 20’33, l’éternelle Christine Clere (ASPTT Dijon) prenant la 3ème place. Korolev est un nom que l’on retrouve sur l’épreuve du 2 km réservée aux benjamins minimes, puisqu’Alexandra Korolev , la fille Dimitri s’impose en benjamine en 8’02, le vainqueur garçon étant Théo Durand de l’Espérance  St Léger les Vignes en 6’40 (lui aussi un habitué). Côté minimes les lauréats se nomment Baptiste Dalancon (Duc Sombernon) en 6’56 et Clarisse Paggi en 8’11. Chez les poussins qui se mesuraient sur 1 km, victoire de Léon Chattenet en 3’28 et Olivia Bram dit Saint Amand (AC Chenôve) en 4’17.

Léon Chattenet, Olivia Bram dit St Amand, Théo Durand et Alexandra Korolev © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Léon Chattenet, Olivia Bram dit St Amand, Théo Durand et Alexandra Korolev © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Cheruyot seul au monde

A 11h00 donc l’énorme peloton du 10 km s’élance et le suspense ne dure pas 20 secondes tant le Kényan Benjamin Cheruyot (terre de running) prend d’entrée et les choses en main et plusieurs centaines de mètres d’avance. On ne le reverra plus et il conservera son titre sans problème aucun en 32’06. Derrière lui, loin derrière, rude bagarre entre Thomas Remond, récent vainqueur du 10km du Bouton d’or et Guillaume Denuit. Le second règle finalement le sprint 33’25 contre 33’27. Chez les féminine on a quasiment le même écart entre la lauréate, Adélaïde Girardot (Tri val de Gray) 52ème du scratch en 30’05 qui relègue à 1m20 Manon Summo (Dijon UC) 40’25. Christelle Wyndaele (joigny) complète le podium en 42’16.

La météo a été plutôt clémente quoique menaçante durant toute la matinée. Il faisait sans doute un peu froid pour réaliser de grosses performances, pour autant la bonne humeur générale était de mise et l’organisation une fois de plus impeccable. On attend déjà la prochaine édition.

Benjamin Cheruyot et Adélaïde Girardot © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Benjamin Cheruyot et Adélaïde Girardot © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Tous les résultats ici

le départ du 10 km © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
le départ du 10 km © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.