15 septembre 2019

La JDA est passée proche de faire tomber Nanterre

Un match qui risque de rester en travers de la gorge pour la JDA. Devant au tableau d’affichage pendant 39 minutes, elle a finalement dû concéder les prolongations avant de s’incliner sur le score cruel de 72-73…

La JDA débute fort

Holston et la JDA s'inclinent au bout du suspens © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Holston et la JDA s’inclinent au bout du suspens © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Les joueurs de la JDA prennent vite les devants dans le premier quart-temps, avec notamment un Ryan Brooks très efficace (10 points dans les 10 premières minutes). La Jeanne domine brillamment Nanterre en menant 24-15 à la fin du premier quart-temps, et régale un Palais des Sports presque plein pour l’occasion. Le deuxième quart-temps est encore plus idéal et voit Dijon afficher une grande maîtrise, impeccable défensivement et en réussite offensivement. 41-26 à la pause, soit quinze points d’avance. On se demande alors ce qui pourrait arriver à la JDA, impressionnante contre une équipe de Nanterre empruntée et pas dans son assiette. D’autant plus que la Jeanne est restée intraitable dans son antre depuis le début de saison. Malheureusement, le scénario de la seconde mi-temps sera beaucoup moins favorable aux locaux…

Un dénouement cruel

La JDA aura eu des faits de jeu défavorables en fin de match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
La JDA aura eu des faits de jeu défavorables en fin de match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Nanterre entame une petite remontée lors du troisième quart-temps, bien aidé par un Mathias Lessort (20 points) observé par des superviseurs de NBA pour l’occasion. Un arbitrage qui siffle les fautes de manière déséquilibrée donne également un bon coup de pouce aux visiteurs. Au terme de 30 minutes de jeu, la JDA reste toutefois devant au score (55-46). Mais le dernier quart-temps va être un véritable calvaire. Malgré un Axel Julien qui fait ce qu’il peut pour maintenir le bateau dijonnais à flot, la rencontre bascule. Nanterre met 5 points suite à une décision des arbitres une nouvelle fois très contestée : un marché de Conklin n’est pas sifflé et, dans la foulée, Nanterre obtient une faute. Laurent Legname prend une technique, les visiteurs passent les trois lancers-francs et profitent du bénéfice de la possession pour rajouter deux points supplémentaires. La JDA, qui faisait déjà preuve de maladresse depuis un bon quart d’heure, prend un sérieux coup sur la tête et concède finalement un score de parité (61-61) au bout du temps réglementaire. Les prolongations sont en faveur de Nanterre, avec un Chris Warren (25 points) toujours en feu en dépit d’un dernier panier aux trois points de Julien. La Jeanne s’incline cruellement 72-73 sur son parquet, au terme d’un rencontre à deux visages qui fait mal au moral.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.