23 septembre 2019

Chamonix/Morzine – DHC : Un petit point et puis s’en vont

Ce vendredi les Ducs se rendaient à la patinoire Richard Bozon pour y affronter les Pionniers de Chamonix/Morzine. 21ème journée importante pour les deux équipes puisque ce duel de « mal classés » mettra un terme à la série de 4 défaites consécutives de l’une des deux équipes. On attendait donc une vraie réaction de la part des Dijonnais. Elle n’a pas véritablement eu lieu. Si au final, Dijon repart avec un point précieux au vue de la physionomie de la rencontre, c’est une 5ème défaite d’affilée.

Le DHC se fait vraiment bouger depuis plusieurs rencontres © Nicolas Goisque
Le DHC se fait vraiment bouger depuis plusieurs rencontres © Nicolas Goisque

Un éclair et une erreur

Le début de match est à l’avantage des locaux, rapidement des shoots sont pris. Deux actions dangereuses dans le slot poussant Buysse à se jeter. Dès l’entame de la rencontre, la défense dijonnaise est mise à mal et ne rassure pas. Les bourguignons mettent du temps avant de rentrer dans la rencontre, mais arrive petit à petit à gêner leur adversaire. La grosse occasion dijonnaise survient à la 7ème minute. Stefishen vole le puck du défenseur adverse qui sortait de zone, l’ailier canadien a le champ totalement ouvert, il tergiverse puis, sans solutions, tente de passer le puck sous les jambes du gardien. Missiaen n’est pas surpris. De nouveau, c’est les locaux qui vont faire le jeu dans ce tiers. Dijon ne (ré)apparait que par courte période. Laplace écope de la première sanction de la rencontre. Quelques opportunités manquées, un Buysse impérial et le DHC revient à 5. Le jeu se calme un peu en terme d’occasions, on semble se diriger vers un score nul et vierge avant de rentrer au vestiaire. Les Pionniers se sortent de leur zone après deux shoots dijonnais. À peine essayent-ils de s’installer que White intercepte une mauvaise passe et file vers la cage adverse. Un défenseur suit pendant qu’un autre se précipite pour revenir, Stefishen est de l’autre côté en embuscade mais l’attaquant américain prend ses responsabilités et lance pleine lucarne : 0-1 ! (17’33) Dans la foulée, un 4vs4 à jouer suite à une mauvaise charge de Kaarvinen et un Cinglage de Quessandier. Il reste 2min à jouer, Dijon a le puck en zone offensive, Mansson sous le pressing local revient en zone neutre avant de tergiverser et de perdre le palet. Les Pionniers lancent l’offensive par Masson qui part sur le côté, se joue de son vis-à-vis contre la bande, repique vers la cage, passe en retrait au milieu du slot dijonnais qui n’a plus qu’à pousser dans la cage. Énorme erreur défensive à 1’30 de la fin (1-1).

 

Du début à la fin Buysse a été énormément sollicité et a effectué 41 arrêts. C'est une nouvelle fois le meilleur dijonnais, de loin ©Nicolas Goisque/ Niko Phot
Du début à la fin Buysse a été énormément sollicité et a effectué 41 arrêts. C’est une nouvelle fois le meilleur dijonnais, de loin ©Nicolas Goisque/ Niko Phot

Buysse maintient les siens

21′ de jeu, alors que Dijon était en zone offensive depuis presque le début du tiers, une perte de puck conjugué avec un mauvais changement de ligne permet à Koudry de partir en break. Une nouvelle fois, Buysse sauve les siens d’un super arrêt. Un arrêt parmi tant d’autres. Silvennoinen rejoint le banc des prisonniers. 24′, shoot à la bleue, arrêt de Buysse, bataille au rebond, le puck s’envole et s’apprête à retomber vers les filets à terre mais Maher repousse in extremis le puck du gant. Le palet visite le glaçon, peu de constructions, aucune équipes ne prend vraiment l’ascendant, même si les plus tranchants sont les Pionniers. Puis le jeu va se calmer, les Ducs, comme à leur habitude, vont attendre l’opportunité de frapper en contre. Sur une attaque rapide bien faite, Metais à l’arrière de la cage remet pour Goncalves déboulant plei naxe qui rate la cadre. Dans la foulée, un face off gagné, un shoot, le rebond est pris par Franzino qui bute sur le poteau. Ses quelques actions dangereuses du DHC sont malheureusement trop rare. Peu d’intensité jusqu’à la fin du tiers. À la toute fin, Edwards est totalement seul à la bleue adverse, il reçoit une belle passe lui offrant un boulevard pour négocier son duel avec Missiaen : mal géré et repoussé par ce-dernier sans difficulté. Dijon rate le coche.

 

Jonathan Paredes doit très vite trouver des solutions © Nicolas Goisque
Jonathan Paredes doit très vite trouver des solutions © Nicolas Goisque

Dijon se réveille

Le 3ème tiers commence par quelques shoots rapidement pris de part et d’autre. Dijon fait une bien meilleure sortie de vestiaire. Les hommes de Jonathan Paredes montrent une intention d’aller vers l’avant. Ces-derniers ne passent pas loin d’être récompensés mais manquent de justesse dans le dernier geste. 45′, Jensen dans le slot reçoit une belle passe de l’arrière de la cage d’Edwards, le suédois voit ses 2 tentatives repoussées avant que Maher tente lui aussi de pousser le puck dans le fond : magnifique triple arrêt du portier. À la mi-tiers, une nouvelle infériorité vient casser la dynamique dijonnaise. La pénalité est tuée facilement. De retour à 5, le DHC est sauvé par un superbe grand écart de Buysse devant Hudson. Chaque camp a l’opportunité de prendre l’avantage, mais les portiers prennent le pas ce soir. Beaucoup plus d’intensité que dans le tiers d’avant ! La grosse frayeur dans les tribunes arrivent à un peu plus de 2′ du terme : 1er powerplay du DHC ! Tout de suite installé, le bloc bourguignon fait bien tourner. Décalage pour Kolba en one timer dans la cage ouverte : Missiaen revient in extremis ! Au final, pas d’occasions supplémentaires, ce sera une prolongation.

 

Des largesses défensives qui coûtent cher

Les deux équipes profitent de la place sur le glaçon que laisse un 3vs3 mais à l’image de la rencontre, les plus dangereux sont les Pionniers, profitant des erreurs défensives des Ducs. Buysse sauve les siens plusieurs fois, dont un enième duel remporté face à Erlich. Le gardien français ne pourra malheureusement rien faire lorsque le triangle Moffat-Erlich-Jalbert viendra combiner devant lui, permettant à ce-dernier de donner la victoire aux siens.

 

Les Ducs s’inclinent une nouvelle fois. Un petit point pris face au dernier du championnat et une 5ème défaite d’affilée. Au vue du match, c’est un bon point. Au vue du classement et de la dynamique beaucoup moins. Il faudra réagir face à Amiens dimanche.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.